×
google news

MotoGP Qatar Losail 2011 : le résumé de la course, Stoner rejoint Mick Doohan

Nouvelle saison de MotoGP, une statistique à prendre en compte : 14 pilotes présents sur la grille ont tous été au moins une fois champion du monde, c’est dire le niveau sur la piste.
Départ ! Les Honda de Pedrosa et Stoner sont bien parties, Pedrosa fait le holeshot ! Rossi est trop généreux placé à l’intérieur en 3ème position, il tire un peu tout droit …Lorenzo attaque les Honda et prend la tête dès le premier tour alors que Randy se paie une belle chute en highside dans le virage n°3.

On a eu un peu peur car le français s’est de suite tenu la jambe avant de finalement le voir sur pied.
Stoner semble bien patient et incroyable, Lorenzo mène à la fin du premier tour devant quatre Honda : Stoner, Pedrosa, Doviziozo et Simoncelli…Barbera est 6ème juste devant Rossi.

Attaque de Stoner qui prend la tête.
Spies est lui placé dans la roue de Rossi.
Fin du troisième tour, Pedrosa grâce à la vitesse de pointe de sa RCV s’offre Lorenzo avec un passage très chaud dans le gazon synthétique.

Abandon de Capirossi.
A 20 tours de l’arrivée, Stoner s’offre le meilleur temps, il va tenter de creuser petit à petit l’écart.
Rossi passe Barbera, il est 6ème.
Devant, on s’observe un peu, le groupe de poursuivants menés par Rossi est à 2s du groupe mené par Stoner.
A 18 tours, Pedrosa monte sa roue avant à Stoner dans la ligne droite et s’offre le meilleur chrono, Lorenzo peine un peu à suivre.
Les deux étoiles du HRC prennent un peu d’air.
Encore 17 tours, en bout de ligne droite Pedrosa passe Stoner grâce à l’aspi.
Pedrosa sait que Stoner est très dur à suivre car l’australien aime cette situation de la piste vide devant.
Pedrosa tente un coup en prenant la tête et en mettant la pression sur l’australien.
Pendant ce temps, Spies un peu décevant passe devant Barbera, il devient 7ème et prend la roue de Rossi.
L’américain est tout de même très loin de la tête.
Lorenzo résiste avec un seconde de retard sur le duo de tête.
Valentino Rossi est à plus de 4,5s de Pedrosa.
On a l’impression que Doviziozo bouchonne un peu Simoncelli.
Pedrosa hausse le temps en prenant une demi seconde d’avance.
Bonne performance de Crutchlow 11ème.
A 15 tours de la fin, Simoncelli se débarrasse de Doviziozo, en poussant copieusement Doviziozo, presque un Stop Passe de Cross.
Deuxième bon coup pour Tech3, Edwards passe à son tour Barbera pour la 8ème place.
Devant, Stoner répond en reprenant la roue de Pedrosa.
On tourne en 1′56.
2 devant.
Lorenzo est un peu esseulé en 3ème place.
Rossi à plus de 6s de la tête est sous la pression de Spies qui n’est qu’à 3 dixièmes de la Ducati.
Stoner se sentirait-il au chaud dans la roue de Pedrosa ? On le voit attentiste comme étudiant les trajectoires de Pedrosa.
Lorenzo n’est pas très très loin, en embuscade.
Spies fait le boulot et se reprend après un départ moyen, on va avoir un beau duel de “gros freineurs”.
Spies tente sa chance dans la ligne droite mais entre trop vite dans le droite qui suit.
Il écarte, Rossi repasse.
C’est parti devant ! Stoner est sur le porte bagage de Pedrosa, ça passe !! à 11 tours de la fin.
Pour revenir sur Rossi, on notera un détail révélateur de la perte musculaire à son épaule droite avec le cuir qui flotte dans le vent, comme pas assez garni.
A 10 tours, Barbera se fait attaqué par Aoyama pour la gaine de la 9ème place.
Hayden les suit, 11ème, décevant pour l’américain.
Stoner continue d’essorer la poignée de droite et a lâché tout le monde, en un tour, l’australien colle un vent de plus d’une seconde à Pedrosa.
Pedrosa souffre, à 9 tours ses pneus fatiguent ? Lorenzo est en tout cas désormais dans sa roue.
Bataille d’orgueils espagnols.
Stoner est le seul en moins de 1,56 au tour.
Lorenzo passe ! Au freinage dans un gauche.
A 7 tours, grosse bagarre Rossi Spies.
Spies tente le freinage en bout de ligne droite, un poil large, Rossi se remet à sa hauteur mais Spies est sur la bonne trajectoire.
Rossi évite la chute de peu ! A l’extérieur, il perd un peu l’avant, l’appui de son genou lui permet de se reprendre.
Quand je vous disais duel de freineurs …Hayden grappille en prenant le meilleur sur Aoyama.
A 5 tours de l’arrivée, Pedrosa reprend le meilleur sur Lorenzo grâce à l’aspi et la vitesse de pointe de la RCV.
Doviziozo fait de même sur Simoncelli, ça bouge devant, hormis pour Stoner qui s’envole.
Lorenzo repasse ! Au freinage, le champion du monde semble plus fort, Pedrosa repasse ! Grâce à la ligne droite …On manigance la fin du film de chaque côté en détaillant son adversaire.
Stoner tourne à peu près une demi seconde plus vite que les autres.
Après un début de course prudent, il fait le cavalier seul que l’on attendait, il a 3,5s d’avance.
3 tours de l’arrivée : deux duels nous occupent : Lorenzo – Pedrosa et Doviziozo – Simoncelli.
Le cauchemar continue pour Elias, à l’agonie en fond de course, il perd l’avant et s’offre une grosse glisse sur la piste.
Chute san strop de conséquence mais révélatrice de l’exigence du MotoGP, le retour dans la catégorie est difficile.
Crutchlow s’attaque à Barbera pour la 11ème place.
Lorenzo s’est débarrassé de Pedrosa.
Stoner entre dans le dernier tour.
C’est fini, Stoner termine devant, Lorenzo semble très satisfait dans son casque manifestant sa joie comme s’il avait gagné, le pilote Yamaha doit se dire que les Honda ne sont pas imbattables …Un australien gagnant sur une Honda Repsol en imite un autre quelques années avant lui : un certain Mick Doohan, son idole.
Le classement :1 Stoner2 Lorenzo3 Pedrosa4 Doviziozo5 Simoncelli6 Spies7 Rossi8 Edwards9 Hayden10 Aoyama11 Barbera12 Crutchlow13 Abraham

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com