×
google news

MotoGP Mugello Italie 3 juillet 2011 : Rossi "c'est une situation difficile"

Ducati a terminé à sa place au Mugello, quand les leaders ne font pas défaut, difficile d’espérer autre chose qu’une 6ème place.
Et encore Dani Pedrosa n’est pas totalement remis, c’est donc la 7ème place que peut viser Ducati pour le moment.

Hayden a plus d’expérience au guidon de la Ducati et semble en ce moment plus à même de réaliser un “bon” résultat régulièrement.

Pour Rossi comme le veut le dicton “c’est l’espoir qui le fait vivre …”Valentino Rossi :“Nous avons une moto assez différente de celle que nous avions au début de la saison.

Nous savons qu’elle a besoin d’être développée du côté technique mais elle a cependant déjà montré qu’elle avait une bonne marge de progression au niveau des réglages.
La météo ne nous avait pas aidés à Assen et ça a été pareil ici.
Nous avons été limités ce week-end et nous avons une fois de plus fait un grand pas en avant durant le warm-up.

” …“J’étais plus rapide en course que pour les essais mais nous perdions un peu d’adhérence dans les virages.
Je pense cependant que nous avons trouvé une bonne direction à suivre pour nos réglages.
J’ai perdu un peu de temps au départ parce que l’embrayage a glissé.
Je me suis retrouvé derrière dans le premier virage et j’avais beaucoup de retard à rattraper.
”“C’est dommage parce que j’avais jusqu’ici fait de bons départs avec la Ducati cette année, mais je ne sais pas si j’aurais pu rester avec Spies et Simoncelli.
L’écart en termes de chronos est moins important qu’à Assen mais est tout de même assez important, à peu près huit dixièmes.
Nous devons continuer à travailler pour pouvoir rester avec les Honda et les Yamaha.
Nous faisons tout notre possible, nous sur le circuit mais aussi les employés chez Ducati.
C’est une situation difficile mais venir ici au Mugello et voir tous ces drapeaux et les fans nous encourager nous a motivé à revenir aux avant-postes.
”Nicky Hayden :“J’avais fait mon meilleur départ depuis le début de la saison, j’étais cinquième dans le premier virage et la moto marchait bien.
Les pneus ont vite monté en température et je me disais que je devais rester avec les premiers.
Ensuite, quand je suis arrivé dans le premier virage du deuxième tour, je n’ai pas suffisamment freiné, ma moto a continué et je me suis retrouvé sur la partie sale de la piste.
”“Je pensais réussir à rétablir la situation mais j’ai fini dans les graviers.
Je me suis retrouvé dernier, j’ai réussi à retrouver un bon rythme et ça m’a permis de sauver les meubles.
C’était vraiment dommage.
C’est facile à dire maintenant mais sans cette erreur je crois que nous aurions pu faire une belle course, pour le team comme pour moi.
En tout cas l’ambiance dans l’équipe reste positive, nous nous soutenons et tout le monde travaille dur.
Je pense que notre travail finira par payer.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media