×
google news

Javier Pastore

Javier Matías Pastore est né le 20 juin 1989 à Córdoba en Argentine, ses 1,87m et 75kg lui ont valu le surnom de « el flaco » (le maigre).
Sa capacité à créer des espaces pour ces coéquipiers, à offrir les bonnes passes et sa bonne vision de jeu, font de lui un très bon milieu offensif malgré sa lenteur et son manque de physique.

Ses débuts Javier Pastore a été formé dans le club de Talleres (seconde division en Argentine) et n’y a joué que 5 matchs.
Il a été transféré à CA Huracán (première division en Argentine) alors entrainé par Angel Cappa.
Associé à Mario Bolatti et Matías Defederico, le trio offre à l’Argentine un football alléchant et attrayant.
Il termine la saison en fanfare avec 8 buts en 31 matchs, tandis que Huracán rate le titre de champion de juste 2 points.
Explosion à Palerme Javier Pastore fut surtout remarqué par ses débuts impressionnants dans la Serie A d’Italie avec le club d’US Palerme.
D’abord remplaçant, il a su s’imposer pour devenir titulaire indiscutable derrière le duo d’attaquants Edinson Cavani et Fabrizio Miccoli.

Il fut alors nommé Jeune Footballeur de l’année dans la Serie A en 2010 en ayant mené son club à la 5ème place du championnat avec ses 3 buts, 5 passes décisives en 34 matchs.
Sélection argentine Auteur d’une première saison éclatante à Palerme, Pastore intègre l’Albiceleste de Diego Maradona en 2009 pour un match amical non officiel contre la sélection de Catalogne.
Il fit ensuite partie des 23 appelés pour la coupe du monde en Afrique du Sud et de l’équipe éliminée en quart de finale de la dernière Copa America en Argentine.
Transfert au PSG Javier Pastore n’en est pas à sa première venue à l’hexagone, en effet l’AS Saint-Etienne ne l’a pas retenu en 2006, trouvant son physique incompétent pour le foot de haut niveau.
Son transfert de Palerme à PSG (43 millions €) fait de lui le joueur le plus cher de l’histoire de la Ligue 1, détrônant un certain Nicolas Anelka transféré du Real Madrid au PSG même (pour 33 millions € (prix constatés en août 2011)).

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media