×
google news

Plan de General Motors : le résumé

Après le Viability Plan de Chrysler assez optimiste pour l’avenir, GM est, comme on l’avait senti ces derniers jours, paru beaucoup plus malade que le groupe au pentagramme.
9,4 milliards de dollars avaient été accordés jusqu’à avant-hier, mais il fallait faire vite et 4 autres se sont débloqués rapidement ; le plan soumis au Département du Trésor ne fait pas dans la dentelle et demande en plus la coquette somme de 16,6 milliards de dollars soit un total de 30 milliards d’aides.

Évidemment, pas de miracle pour les salariés, 47.
000 emplois dans le monde seront supprimés dont les 20.
000 aux USA déjà évoqués et 5 usines américaines seront fermées d’ici 2012.
Les demandes financières contiennent 7,5 milliards destinés à prévoir la baisses des ventes cette année et pour 2010.

Les rumeurs sur les fermetures d’usines européennes ont été contredites, GM déclarant ne pas avoir encore l’intention d’intervenir socialement sur le vieux continent.
Concernant les prévisions pour le marché US, elles sont à la baisse et plus pessimistes que celles de Chrysler, GM prévoit 9,5 millions de véhicules vendus contre 1 million de plus lors de la présentation du premier plan le 2 décembre dernier, ce qui ramènerait le volume inférieur à celui de 1982… Ce chiffre est plus important pour GM car ils détiennent encore près de 20% du marché malgré une baisse d’un peu moins de 50% des ventes en 2008.
PUBLICITÉPUBLICITÉLa faillite a bien été évoquée, mais au début de la présentation afin de convaincre et de montrer que cette solution serait vraiment trop coûteuse pour l’Etat, GM a chiffré la valeur de la faillite à environ 100 milliards de dollars.
Annoncé récemment, Saturn va bien disparaître d’ici 2012 et aucune nouveauté ne sortira.
Hummer, en vente depuis juin 2008, a reçu quelques propositions dont certaines en provenance de Chine, GM doit boucler l’affaire dans le 4è trimestre.
Le groupe a également émis la volonté claire de se débarrasser de Saab avec l’aide de la Suède, or le gouvernement ne l’entend pas de cette oreille et la Ministre de l’Industrie Maud Olofsson a déclaré que « l’Etat Suédois et les contribuables ne posséderont pas les usines ».
Du coup, Saab serait à vendre et l’acheteur potentiel profiterait des technologies incluses dans le lot.
Au final, le catalogue GM ne compterait plus que 36 modèles au lieu de 48 actuellement.
GM à part, Ford n’est pas encore en état d’alerte mais si la crise se poursuit le groupe fera les mêmes démarches que GM et Chrsyler.
Tout comme en France, les équipementiers ont aussi leur part, car coulant autant ques les constructeurs, ils ont demandé à Obama une somme de 18,5 milliards de dollars.
Source : AutomotiveNews

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media