×
google news

Toyota RAV4 2 roues motrices

L’équation était simple : les Suv 4 roues motrices sont onéreux, consomment et émettent du Co2 en conséquence.
Comment résoudre ce problème rapidement et sans changer fondamentalement le produit ? Toyota a trouvé, après d’autres, la solution, en retirant les roues arrières motrices de son Rav4.

Conséquences : 1 600 euros en moins sur le prix de vente, consommation moyenne de 5.
9l, en baisse d’environ 10 % et des émissions de Co2 de 150g/km pour la version gas-oil.
Ce Rav4 se retrouve ainsi dans la zone neutre du bonus/malus écologique.

Mieux, son moteur, un 4 cylindres 2.
2l diesel D-4D en profite pour grimper jusqu’à 150 ch.
Et l’entretien de cet ex-4×4 sera forcément moins coûteux puisqu’il y n’y a plus de transmission aux roues arrières.
Un moteur essence est également disponible, un 4 cylindres VVT-i de 158 ch.
Ne reste plus qu’à Toyota a franchement soigner la finition intérieure qui fait trop bas de gamme pour un véhicule de cette catégorie : le prix de la version diesel commence à 25 400 euros et celui de la version essence débute dès 24 400 euros.
Mais bon, rien n’oblige non plus à rouler en 4×4 à deux roues motrices, cela ressemble légèrement à du snobisme, finalement…

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media