×
google news

Plan "voitures électriques" : 2 millions en 2020, 4,4 millions de bornes et une aide aux acheteurs

Partager sur Facebook

Les constructeurs français ont l’image de ceux qui sont à la traîne côté énergies alternatives dans l’automobile.
Dans les années 90, PSA a bien tenté de développer des Saxo et 106 électriques, mais leur utilisation était encore trop contraignante.
Aujourd’hui, tout est clair, l’électrique est juge comme l’avenir de l’automobile, et la France a bien compris en lançant un plan de soutien massif.
Le Ministre de l’Ecologie Jean-Louis Borloo a, par le biais du plan “véhicules électriques” affiché comme objectif de faire circuler 2 millions de tels modèles d’ici 2020 en France.
Pour un ordre d’idée, c’est un peu plus du volume de vente annuel, les électriques compteront donc pour plus de 10% des véhicules vendus les 10 prochaines années.
Le communiqué prévoit aussi qu’en 2025, 27% du marché sera électrique.
Mais comment ? D’abord, il faut de l’argent, l’Etat compte investir plus d’un milliard et demi d’euros afin de développer le réseau de bornes de recharge (objectif de 4,4 millions en 2020) et d’aider les acheteurs.
Les français n’ont pas ou peu de choix dans la voiture électrique, l’arrivée des Renault Fluence, Kangoo ainsi que les Peugeot iOn, Heuliez Friendly, Bolloré Blue Car iront de paire avec une aide de 5.
000€ pour les 100.
000 premiers acheteurs de voiture électrique.
Les constructeurs étrangers seront bien entendu concernés, incluant les Tesla, futures Nissan Leaf, Mini E, smart fortwo electric.
Nombre d’entre-elles vous sont aussi présentées en résumé dans cet article.
50.
000 véhicules ont même été commandés pour l’année prochaine, dont 30.
000 par des entreprises, 14.
000 par les collectivités et enfin 10.
000 par l’Etat.
Les particuliers auront toujours le super-bonus de 5.
000 €, prévu jusqu’en 2012.
Bien sûr, des critiques ont surgi immédiatement, avec pour argument qu’un parc de voitures électriques n’est pas propre car vient le problème des batteries, de leur fabrication, de leur vie après utilisation et des modes de production d’électricité (nucléaire et question des déchets, les usines de production polluantes) pour alimenter les autos de demain…J.
-L.
Borloo leur répond (voir vidéo à la suite) en estimant qu’avec cette prise en compte, “un véhicule électrique va émettre 4 à 5 fois moins de CO2 qu’une voiture à essence”.
Également, le Ministre de l’Industrie Christian Estrosi annonce une aide pour Renault sous forme de prêt de 150 millions d’euros pour son usine de batteries électriques de Flins, ainsi qu’une aide en faveur des “véhicules décarbonés” à hauteur de 100 millions pour Peugeot (3008 et RCZ Hybrid4) et smart (fortwo electric).
Jean-Louis Borloo à France Info – 1er octobre 2009 :Source : Reuters, France Info, JDD

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
loading...
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Contents.media