×
google news

BMW S1000 RR : on nous dit enfin tout !

On attendait beaucoup de cette moto, seules européennes à aller défier les japonais sur leur terrain de jeu en terme de machine sportive : le 4 cylindres.
Passés maîtres dans l’art de toujours sortir plus de chevaux de cette architecture, jusqu’alors les autres devaient faire différent pour exister à l’image de Ducati et son fameux twin.

Les allemands ont donc décidé de prendre le taureau par les cornes et affichent d’entrée de jeu des prédispositions sérieuses pour lutter : 193 cv pour 204 kg tous pleines faits ! Brrrr voilà qui donne un peu le vertige.
La machine même équipée de l’ABS reste une plume avec seulement 2,5 kg de plus !Il serait bien dommageable de se passer de l’ABS, dune part pour l’infime ajout de poids et d’autre part car BMW a travaillé sur un ABS avec un capteur de pression à 4 niveau afin de gommer les effets de l’ABS et ainsi lui donner un freinage exceptionnel.

Toujours au chapitre de l’électronique, la machine embarque un système de contrôle de traction qui tend à se généraliser sur ce type de machine du fait de la forte puissance à faire passer au sol : DTC (Dynamic Traction Control).

Toujours au chapitre de “toujours pouvoir contrôler sa machine”, la moto dispose de 4 modes sélectionnables au guidon : Pluie, Sport, Race (moto équipée de pneus hypersports) et Slick dans le cas d’une utilisation extrême sur piste avec des pneus slick).
Sur le plan esthétique, BMW reste fidèle à sa ligne de conduite et l’identité de la machine est réelle.
Il est déjà impossible de la confondre avec une autre.
L’asymtrie cher à la marque à hélice est bien présente : optiques et flancs de carénage ne sont pas les même suivant que l’on soit côté droit ou gauche.
Les coloris choisis sont sobres mais sont clairement sportifs avec le côté bicolore apporté.
On aimera ou pas mais moi elle me plait déjà beaucoup.
Extrêmement compacte, taillé comme un guépard avec son feu arrière très travaillée, elle en impose.
Au final, BMW a su créer une sportive extrême, ce que beaucoup n’attendait pas connaissant l’image policée qui colle à la marque depuis longtemps.
Sauf qu’il ne faut pas oublier que la marque depuis la Rennsport a toujours eu un esprit teinté de sportivité qui cette fois-ci explose à la face du monde motociste.
BMW S 1000 RR

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com