×
google news

Cadillac CTS-V Coupé by Hennessey : day of thunder…

D’origine, le coupé Cadillac CTV-S, avec ses lignes taillées à la serpe et son V8 de 6.
2 litres et 564 ch, n’est déjà pas un feignant et tient, de plus, bien la route, ce qui n’est pas si fréquent pour une américaine un peu (beaucoup) puissante.

mais bien sûr, au pays de la démesure en tous genres, ce “petit” V8 ne pouvait suffire à un préparateur américain, surtout quand on s’appelle Hennessey.
Le préparateur yankee s’est donc dit que le CTS-V d’origine faisait maigrelet face aux supercars européennes.

Du coup, il vire le V8 d’origine, en monte un de 7 litres de cylindrée, le dope par une paire de turbos, installe un embrayage tri-disque, des suspensions adaptées et renforcées mais, surtout, installe des freins carbo-céramique.
Et vous allez vite comprendre pourquoi.
Pour stopper 1 000 ch (si, si, ce n’est pas une faute de frappe), il faut bien un tel système de freinage ! De plus, le couple gargantuesque de 1 310 Nm (il n’est même pas dit que la transmission arrive à tout encaisser…), on imagine fort bien de quoi est capable ce dragster à peine civilisé sur route… Pour le moment, aucun tarif n’est communiqué… et c’est peut-être tant mieux !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media