×
google news

Chiffres Renault 2011 : un troisième trimestre record

Le Losange enregistre une très belle performance sur le troisième trimestre de l’année.
La marque a publié ses résultats aujourd’hui, voici ce qu’il faut en retenir :- Chiffre d’affaires en progression de 11,9 % et record de ventes du groupe renault au troisième trimestre 2011– Chiffre d’affaires du groupe Renault de 9 745 millions d’euros au troisième trimestre, en hausse de 11,9 % par rapport à la même période en 2010.

– Chiffre d’affaires de l’Automobile en hausse de 12,0 %, sous l’effet de la forte dynamique des ventes.
Record de ventes du Groupe au troisième trimestre, avec 632 412 unités vendues, soit une progression de 6,7 % par rapport au troisième trimestre 2010.
Une performance qui continue de s’appuyer sur la croissance des marchés hors Europe, notamment au Brésil et en Russie.
– Ventes hors Europe du Groupe (en hausse de 21,9 %) à un niveau record, avec 305 064 unités.
Progression des parts de marché dans toutes les Régions à l’international.
– Confirmation de l’objectif d’un free cash flow opérationnel[1] de l’Automobile supérieur à 500 millions d’euros pour 2011…Le communiqué de la marque :Résultats commerciaux : faits marquants du troisième trimestre 2011Dans un marché automobile mondial toujours porteur, les ventes du groupe Renault atteignent 632 412 unités au troisième trimestre et progressent de 6,7 % dans un marché mondial en hausse de 3,7 %.
Après les contraintes d’approvisionnement qui ont pénalisé l’activité commerciale au premier semestre et au début du troisième trimestre, le Groupe a été en mesure de livrer les véhicules, notamment à motorisation diesel, qui s’étaient accumulés dans son carnet de commandes en Europe.
A l’international, le Groupe poursuit son offensive avec une croissance de ses ventes supérieure au marché dans toutes les Régions.
En Europe, dans un marché en hausse de 1,4 %, les ventes du Groupe diminuent de – 4,4 %.
Avec 8,0 % du marché véhicules particuliers (VP) et véhicules utilitaires (VU), la marque Renault se positionne en troisième place.
Les contraintes d’approvisionnement se sont encore faites sentir sur l’ensemble de la performance commerciale VP+VU du trimestre.
Ces contraintes sont toutefois terminées comme en témoigne, l’inflexion positive des ventes sur le mois de septembre, notamment en France.
La marque Renault confirme son leadership sur le véhicule utilitaire en Europe avec une part de marché de 14,8 %.
La marque Dacia, dont les ventes VP+VU diminuent de 7,5 %, a été affectée, notamment Sandero (- 47 %), par les contraintes de composants, mais aussi la fin des primes à la casse et de la prime GPL en France.
La marque atteint une part de marché de 1,4 %.
Duster confirme son succès avec plus de 28 600 ventes sur le trimestre (+ 59 %).
Hors Europe, les ventes du Groupe, tirées par des marchés toujours dynamiques, augmentent de 21,9 % au troisième trimestre et comptent pour 48 % des ventes totales du Groupe (+6 points).
Dans la Région Eurasie, le Groupe enregistre sa meilleure performance avec des volumes qui progressent de 63,5 % dans un marché en hausse de 28,7 %.
Le marché russe confirme sa position de 4ème marché du Groupe (+6 places par rapport à la même période 2010) avec les succès de Sandero (10 744 unités vendues, +134 %) et de Logan (19 900 unités, + 37 %).
Dans la Région Amériques, le Groupe enregistre une hausse de 18,2 % de ses ventes dans un marché en croissance de 9,0 %.
Au Brésil, deuxième marché du Groupe au troisième trimestre, le Groupe affiche une part de marché record de 5,8 % et des ventes record grâce notamment à la performance de Sandero phase 2.
Dans la Région Euromed, les ventes sont en hausse de 10,7 %, dans un marché à +3,5 %.
Le Groupe réalise notamment une bonne performance en Turquie avec le succès de Symbol – 1er modèle du marché – et Fluence.
Les ventes sont en hausse de 8,9 % dans un marché qui baisse de 3,1 %.
Dans la Région Asie/Afrique, après un premier semestre difficile, les volumes du Groupe progressent de 21,9 % dans un marché en hausse de 1,1 %.
En Corée, les différents plans d’action mis en place ont permis une quasi stabilisation des ventes au troisième trimestre (- 2,2 % dans un marché en hausse de 6,2 %).
Chiffre d’affaires du trimestre par secteur operationnelAu troisième trimestre 2011, le chiffre d’affaires du Groupe aaugmenté de 11,9 %[2] à 9 745 millions d’euros ou + 14,1 % hors effet de change.
Le chiffre d’affaires de l’Automobile augmente de 12,0 % à 9 259 millions d’euros, porté par la bonne dynamique commerciale du Groupe.
La hausse des ventes du Groupe par rapport au troisième trimestre de 2010, contribue pour 7,6 points à cette hausse (y compris changement du mix géographique de – 0,9 point) L’impact mix/prix est positif de 3,3 points et l’effet de change défavorable de -2,3 points.
Le solde de 3,4 points provient des autres activités, dont la vente de véhicules complets, de composants et d’organes mécaniques aux partenaires, pour +1,5 point.
Le Financement des ventes (RCI Banque)contribue au chiffre d’affaires du Groupe à hauteur de 486 millions d’euros, en augmentation de 9,7 % par rapport à la même période de 2010.
Le nombre de nouveaux contrats de financement (235 100) a augmenté de 2,0 % par rapport au troisième trimestre 2010 et les encours productifs moyens s’établissent à 22,9 milliards d’euros, en hausse de 9,1 %.
Description générale de la situation financièreAu troisième trimestre, l’activité de financement du Groupe s’est poursuivie avec trois émissions obligataires de RCI Banque d’un montant total de 1 milliard d’euros (deux opérations sur le marché euro et une opération sur le marché du franc suisse) et le refinancement d’une titrisation adossée à des créances de concessionnaires allemands pour 460 millions d’euros.
Ces opérations témoignent de la capacité de RCI Banque à accéder au marché des capitaux dans un environnement financier contraint.
Au 30 septembre 2011 :l’Automobile dispose d’accords de crédit confirmés non tirés auprès d’établissements bancaires de premier plan pour 3,9 milliards d’euros ; les sécurités disponibles de RCI Banque (accords de crédits confirmés non tirés, créances mobilisables auprès de la Banque centrale européenne et trésorerie) s’élèvent à 6,6 milliards d’euros, permettant de couvrir plus de deux fois la totalité des encours de papiers commerciaux et de certificats de dépôts.
PerspectivesL’évolution des marchés automobiles dans le monde et l’activité du Groupe au troisième trimestre sont en ligne avec les attentes.
Les incertitudes macro économiques, notamment en Europe, n’ont pas eu à ce stade d’incidence notable sur la demande d’automobiles.
Dans ce contexte, le Groupe attend, pour l’année 2011, une croissance du marché mondial (VP+VU) de + 3 % avec un marché européen stable et un marché français en baisse de – 3 %.
Fort de son carnet de commandes en Europe et sa dynamique de croissance à l’international, le Groupe devrait atteindre en 2011 des volumes de ventes et un chiffre d’affaires supérieurs à 2010 et confirme son objectif d’un free cash flow opérationnel de l’Automobile supérieur à 500 millions d’euros pour l’année 2011, avec des frais de R&D et d’investissements inférieurs à 9 % du chiffre d’affaires.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media