×

Moto & Cinéma : Belle Epine, en salle dès le 10 Novembre 2010

Partager sur Facebook

Belle Epine est le premier long-métrage de Rebecca Zlotowski et mérite que l’on s’y attarde sérieusement car il évoque une époque bien connue des motards, celle des courses sauvages de Rungis à la fin des années 70.
L’intrigue tourne autour d’une héroïne livrée à elle-même et interprétée par Léa Seydoux (photo), qu’on a vu récemment dans Robin des Bois, Sans laisser de traces ou le fameux Inglorious Basterds de Quentin Tarantino.

Elle a surtout crevé l’écran en 2008 dans le film La belle Personne de Christophe Honoré.
Synopsis: Prudence Friedman a 17 ans.
Soudain livrée à elle-même dans l’appartement familial, elle rencontre Marilyne, une frondeuse du lycée qui l’introduit dans le milieu des courses sauvages sur le circuit de Rungis, où tournent pele-meme petites et grosses cylindrées coursifiées.
Fascinée par la bande de motards, Prudence tente d’y gagner sa place, en essayant de faire passer sa solitude pour de la liberté.
Belle EpineBelle Epine, sortie le 10 novembre 2010.
Réalisation : Rebecca Zlotowski.

Acteurs : Léa Seydoux, Anaïs Demoustier, Johan Libéreau, Guillaume Gouix, Michaël Abiteboul, Marina Tomé, Carlo Brandt, Agathe Schlencker, Anna Sigalevitch, Marie Matheron, Nicolas Maury, Swann Arlaud, Sébastien Haddouck, Valérie Schlumberger, …Pour l’anecdote, le film repose aussi dans la démarche de Rebecca Zlotowski qui a fait appel à de vrais motards dans la vraie vie au travers de médias spécialisés pour un casting de motards figurants et de motos 70’s.
Le tournage des scènes motos devait se passer initialement à Rungis.
Pour X raisons, il a finalement dû se faire au Havre, abandonnant les figurants Parisiens (dont ma pomme) pour d’autres au Havre.
En effet, l’équipe du film prétextait le coût logistique qu’elle ne pouvait pas assumer, en dépit des bonnes volontés passionnées prêtes à assurer tout, disposant de meules Vintage ad’hoc et d’expérience de prises dynamiques en groupe pour certains.
Peu importe, le film a été sélectionné à la semaine de la critique du Festival de Cannes 2010 et les critiques sont bonnes.
Bien-sûr en rôle de fond, la moto ne figure pas comme l’essentiel du propos de la réalisatrice, celui d’une adolescente face à l’absence.
On peut faire confiance à Léa Seydoux pour porter le rôle sur ses épaules.
Ouvrez l’œil et le bon, car ce film risque de ne pas apparaître dans toutes les salles de France et de Navarre.
Nous reviendrons assurément dessus pour sa sortie DVD.
Photos : www.
toutlecine.
com et www.
allocine.
fr


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.