×

Essai Piaggio MP3 400 Sport LT : rouler l'hiver à l'abri épisode 1

Partager sur Facebook

Nous n’y étions pas encore venus et pour ne pas mourir idiot, je me suis dit que l’on pouvait lui accorder sa chance pour se défendre dans ce grand comparatif hivernal.
Il faut dire que son train avant à deux roues, lui confère en plus de ses aptitudes utilitaires un argument sécuritaire de plus.

Pour entrer dans le vif du sujet, ce MP3 m’a étonné.
Étonné car à son guidon, on peut s’autoriser quelques facéties que nous n’avions encore jamais vu au guidon d’un deux roues.
Forcément me direz-vous puisqu’il en a trois… Sauf que là c’est assez fun quand on a bien assimilé le mode d’emploi.
Piaggio MP3 400 SportLa première facétie, c’est en virage très serré de faire braquer l’engin très fort et une fois au point de corde, d’ouvrir les gaz en grand et là … on se retrouve avec un gros survirage de l’arrière, en clair la roue arrière se met à glisser et le scooter tant à donner l’impression qu’il veut se mettre à tourner autour de sa colonne de direction normal car le train avant pèse lourd et rive les roues avant au sol.

On compensera cet effet par un contre braquage.
C’est jamais brutal ou méchant mais c’est super marrant !La seconde, c’est que ce MP3 à la grosse attaque sur l’angle en courbe rapide donne un peu l’impression de réagir comme les petites GTI.
Sur les autos quand on en met un grosse louche, certains disent perdre la roue arrière intérieure qui a tendance à se soulever et à perdre l’adhérence, là sur le MP3 c’est la roue avant intérieure qui donne cette impression de perdre l’adhérence, mais comme par magie, la roue extérieure se charge alors de tout, compense l’effet et finalement on passe comme si de rien n’était : efficace et bluffant à la fois.
A la lecture de ces deux cas où l’on a un peu poussé le MP3 à l’extrême, on se rend mieux compte du pourquoi on lui a si vite collé cette image sécuritaire.
Revenons en à nos moutons, protège-t-il efficacement ? Oui pour les mains et le haut du corps même si sa bulle vibre un peu trop sous l’effet des flux d’air, elle mériterait plus de rigidité.
J’ai pu continuer de porter mes gants d’été aérés et ma veste sans doublure lors des départs au petit matin pour aller travailler, il respecte donc à merveille les règles établies.
Pour les jambes, on manque peut-être d’un peu de largeur au tablier et la pédale de frein posée (et oui on peut le conduire avec un simple permis auto) sur le plancher empêche d’allonger ses jambes.
Une fois arrivé à bon port, le coffre se fait royal, gueule béante il avalera tout ce qu’on veut lui donner, casque, gants, combinaisons de pluie, il y aura même encore la place pour un petit jet.
Sous la selle, on trouve même un prise allume cigare, idéale pour brancher des vêtements chauffants par exemple.
Au chapitre des performances, il manque un peu d’accélération, on peut se faire griller au départ arrêté par les 125, frustrant.
En revanche, les voies rapides ne lui font pas peur, 130 km/h de croisière, il les tient les doigts dans le nez.
En fait ce moteur est un peu on/off.
Creux sous 4 000 tr, il se réveille et devient très vaillant à ce régime.
Il a en revanche le mérite d’être un bon chameau, difficile de dépasser les 5 litres au 100 kms de moyenne même mené à bon train et sans ménagement.
Un vrai plus.
Le freinage est satisfaisant car même si l’engin traîne le surpoids de son train avant (environ 50 kg de plus), on bénéficie d’un troisième disque pour augmenter les capacités de freinage.
De plus, ce train avant gomme l’effet de plonger vers l’avant et annule en partie le transfert des masses, de toute façon une bonne partie du poids est sur l’avant ! Rien à signaler sur l’efficacité, en revanche sur le mode d’emploi, il faudra penser à relâcher le frein avant pour plonger à la corde car avec deux disques qui verrouille le train avant, le MP3 peut se montrer réticent à rentrer en virage sur les freins.
L’ABS sait se faire discret.
Alors bon compagnon de route l’hiver le MP3 400 ? Oui, même s’il manque de performances pures face à un SW-T 400 de Honda ou un Yamaha Tmax, on ne peut que saluer son côté rassurant, ce qui est plutôt une bonne chose au moment d’affronter les conditions de route parfois précaires.
Il offre une protection très correcte surtout au niveau du buste et des mains, pour les jambes, certains penseront à enfiler un sur-pantalon quand d’autres sortiront leur petite couverture : le fameux tablier.
Pour l’entretien, en revanche, il faudra peut-être prévoir une petite rallonge par rapport à un scooter traditionnel : un pneu, un amortisseur, un jeu de plaquettes et un disque de frein en plus, faut y songer au moment du remplacement des consommables.
Pour les plaquettes, il faudrait voir sur le long terme, car à freiner à trois disques on exerce moins de pression sur chacun des disques qu’à deux, à moins que le sur-poids gomme ce probable effet.
Affiché à 8 299 euros, à vous de voir : la patate du Tmax mais il faudra allonger la facture de 2000€ ou bien le côté rassurant du Piaggio.
Ah au fait, de sport par rapport au modèle classique, il n’a que des jantes noires, des rétros qui bénéficient d’un nouveau dessin, d’une selle à surpiqure rouge et de logo an aluminium brossé.
On est plus dans l’effet de style !Fiche technique :Moteur : monocylindre, 4 temps, 398,9 cm3, simple arbre à cames en tête, 4 soupapes, alésage 85,8 mm x course 69 mm, refroidi par eau, alimentation par injection électronique, transmission automatique par variateur et courroie, démarreur électriquePuissance 34 ch.
(25 kW) à 7 500 tr/min, couple 3,76 daN.
m à 5 500 tr/minPartie cycle : cadre double berceau tubulaire en acier, suspension AV à parallélogramme articulé et 1 ressort par roue, déb.
85 mm, 2 amortisseurs hydrauliques AR, réglables en précharge, déb.
110 mm, freins couplés AV 1 disque 240 mm par roue / étrier 2 pistons, AR 1 disque diamètre 240 mm / étrier 2 pistons, pneus AV 120/70 x 12 – AR 140/70 x 14Gabarit : dimensions (L x l x h) 2 180 mm x 745 mm x NC, largeur de voie 465 mm, empattement 1 550 mm, hauteur de selle 790mm, réservoir 12 litres, poids à sec (constructeur) 240 kg


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.