×
google news

Le point de vue de la FFMC : "à nous d'être force de proposition pour le débridage ! Un permis gradué ?"

Débridage, futur permis : le point de vue de la FFMCEn lançant le débat, il y a quelques jours, avec comme point de départ qu’il vaudrait mieux être force de proposition pour ne pas subir le dictat des politiciens législateurs, nous avions évoqué que la meilleure idée serait d’accepter un nouveau permis moto gradué, prouvant ainsi notre bonne volonté et notre côté responsable face à la libéralisation des puissances de nos motos.

Bien entendu comment ne pas poser la question à la FFMC ? qui aujourd’hui encore représente aux yeux du plus grand nombre l’unique voix de défense des intérêts des 2 roues motorisés.
Alors notre idée de permis, pas si bête ? …Sans le savoir, nous avons mis le doigt dans le bon pot comme nous le confie Philippe Leduncq, membre du bureau national en charge des dossiers politiques liés aux 2RM…Ainsi Philippe nous a éclairé sur une des multiples directives de la commission européenne.

Une, datant de 2006, évoque une harmonisation des permis européens comme celles des puissances de nos motos.
L’idée est effectivement le permis gradué, comme un retour au A1, A2 et A3 que certains ont pu connaître.
Mais cette fois dans une idée de sécurité, il s’agit bel et bien de parler puissance et non plus cylindrées puisque la planète moto tourne à l’envers avec des 600 plus puissantes que des 1000…Aussi, la barre des 34ch sauterait au profit d’un premier pallier à 50 ch, la suite n’est pas encore écrite.
De 50 ch à 200 ch, le gouffre est profond et il reste encore quelques point sur lesquels il faut s’entendre.
En revanche le temps presse.
En effet, la directive de 2006 dit que tout cela devra être en place en 2013.
Il faut donc rendre un texte très vite, pour 2012 au plus tard.
Ce qui semble confirmé, c’est l’intervalle nécessaire pour passer d’un niveau à l’autre : 2 ans.
La validation des acquis ne se fera pas par le passage d’un nouvel examen payant mais sur la base d’attestation d’assurances.
Impossible de griller les étapes.
Au niveau international, c’est un organisme unique qui représente les utilisateurs de 2RM : la FEMA rapporte les points de vues nationaux dont ceux de la FFMC afin de parler d’une même et unique voix aux députés européens.
Et le débridage dans tout ça ?Et bien il interviendrait dans le même temps tout simplement, l’Europe tenant à tout harmoniser d’un seul coup.
Mais du côté de la France ce que craint la FFMC, c’est l’arrivée du contrôle technique en contre partie.
Mais ce fameux CT qui a ses supporters et ses détracteurs, nous y reviendrons prochainement.
Il ne nous reste plus qu’à contacter les assureurs pour savoir ce qui nous attend du côté des primes que nous devrons payer pour rouler sur nos futures motos full.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com