×

Test Motosblog : Bering Alias

Partager sur Facebook

A la recherche d’un ensemble complet pour bien passer l’hiver, mon côté franchouillard m’a orienté vers les fabricant français puis Bering et l’ensemble Alias.
Son coloris “Beige” m’a séduit, pourquoi toujours rouler en noir …On touche là, ce qui se fait de mieux “à la française”, puisque l’ensemble est affiché à un peu plus de 700€, autant vous dire qu’avant de vous conseiller de casser votre tirelire, on a été particulièrement attentif lors de ce test !Bering AliasA la réception du colis, on est satisfait, l’ensemble pèse lourd, gage de qualité.

Réalisés entièrement en Gore Tex, veste et pantalon offrent au premier coup d’oeil une belle qualité.
La doublure épaisse laisse imaginer de confortables moments à moto, et avec les multiples réglages, on peut aisément régler à sa morphologie l’ensemble.
Le détail bien vu, c’est la patte de fixation du col aimantée et non scratchée même si on remarque tout de suite que le col ne monte pas très haut.

En même temps, cet ensemble est prévu pour toute l’année, ceci explique cela puisqu’une fois débarrassé de ses doublures chaudes, il y a de nombreux soufflets d’aération.
L’investissement n’est peut-être pas si élevé que ça vu qu’on aura pas besoin d’acheter tout en double.
On vous en reparlera cet été, pour ce qui est de l’hiver, c’est en rigolant que l’ensemble Alias a traversé toutes les péripéties : froid, pluie et neige ne lui ont même pas enlevé son sourire.
Chaud, voir très chaud, même lancé à 130 km/h sur autoroute par zéro degré, on ne sent rien.
On raccorde veste et pantalon avant de partir et on ne tarde pas trop dans la maison ou dans les magasins car la température grimpe vite.
Sa qualité, c’est son défaut, tellement chaud qu’il faut systématiquement penser à se déshabiller une fois arrivé à bon port sous peine de vite transpirer.
L’étanchéité n’aura jamais été prise en défaut, même sur un roadster 750 dénué de toutes protections.
Au chapitre poches, on apprécie celle sur la manche, pratique pour glisser le ticket de péage ou encore la carte bleue, ceci nous évite d’avoir à ouvrir le blouson à la borne.
On félicité aussi Bering pour la protection très complète offerte : épaules, coudes, dos, genoux, rien n’est oublié et les protections sont assez souples pour ne jamais gêner dans les mouvements.
Ce n’est pas tout à fait le cas de la doublure, puisqu’on se sent vite engoncer, mieux vaut éviter de rajouter un gros pull en dessous (de toute façon inutile).
Au chapitre, on s’en doutait mais on ne peut empêcher d’être déçu, le beige est vite salissant.
Mais il existe un coloris noir.
Bref, vous l’aurez compris, tester ce niveau de finition et de protection, c’est ne plus jamais pouvoir redescendre en gamme.
En conclusion me vient à l’esprit cette phrase que me disait mon moniteur lors du permis moto “il n’y a pas de mauvaises conditions, il n’y a que de mauvais équipements”.
Si seulement il avait pu rouler avec l’ensemble Alias, il aurait revu son jugement …


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020 de Infos.fr Unit
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.