×
google news

Essais Moto-Guzzi Stelvio 1200 8v et Stelvio NTX: "Good job"

Partager sur Facebook

Après l’essai de la routière MotoGuzzi avec la Norge GT 8v, on passe sur la baroudeuse au long cours avec la Stelvio 1200 8v.
On aura droit aussi à la version ‘maxi’ en NTX, très impressionnante avec sa peinture noire mat et ses volumineuses cantines en aluminium.
Dans sa présentation Presse, le constructeur de Mandello avance un design retravaillé par rapport à la Stelvio 1200 4v.

L’objectif principal est l’amélioration de la protection, très visible sur la fameuse NTX, avec volets translucides, protège-mains, sabot en alu et autres protèges carter surmontés de projecteurs additionnels.
Le plus décisif se trouve à l’intérieur avec un réservoir sérieusement majoré à 32 litres! De quoi voir venir avec 440 km d’autonomie annoncée.
La cible Allemande est clairement visée, mais nous verrons que l’Italienne a quelque chose en plus: elle a une âme.
MotoGuzzi Stelvio 1200 8v et 1200 NTXLA STELVIO SOIGNE SON CONDUCTEURL’allure générale plus agressive respire le soin apporté à la finition et aux détails.
On remarque les nouvelles jantes munies de valves coudées, les poignées chauffantes en série, un système d’installation GPS, les leviers réglables en écartement et les durites tressées de type ‘aviation’.

Le gabarit imposant demande de vraiment enjamber la selle pour grimper sur l’engin.
On remarque d’entrée les efforts de MotoGuzzi pour améliorer le confort et l’ergonomie.
La selle épouse la taille pourtant raisonnable du gros réservoir, tout en étant astucieusement ajustable en hauteur (840 et 820 mm).
Plus petit que moi, le sympathique collègue essayeur d’un jour Kristiansen de la Presse étrangère ne manquera pas d’user du réglage en inversant la position des silents-blocs prévus à cet effet sous la selle.
On redécouvre un poste de conduite lisible et complet (avec jauge à essence) pourvu d’une prise 12V sur le côté gauche.
Il n’y a plus que la bulle réglable à ajuster manuellement, avant de faire vrombir le fameux V2 longitudinal Quattrovalvole revu et corrigé (profil d’arbre à cames spécifique)Moins discret que sur la Norge GT, il s’avère aussi plus souple à bas régime et plus présent à moyen régime sur la Stelvio.
A contrario, il n’est pas encapsulé comme sur la Norge et peut éventuellement chauffer les genoux en plein été.
Là aussi, la Stelvio fait oublier son poids et met rapidement à l’aise derrière son guidon pour affronter le parcours très technique de Toscane.
Sur un tel tracé en fin de journée, la commande d’embrayage virile se rappelle ici encore à votre bon souvenir en Italie.
LA MEILLEURE VERSION DU 1200 8VLa boîte de vitesse séparée se montre toujours agréable et efficace au moment de hausser le ton.
En plus de hausser la voix, la configuration du V2 sur la Stelvio convainc pour sa présence à tous les régimes, avec ce qu’il faut en ‘good-vibrations’ et économie de rétrogradage.
A haut régime, le berlingue sait envoyer la purée quant la situation nécessite de tourner la poignée.
Les suspensions à grands débattements de la Stelvio ne déroutent jamais et leurs souplesses garantissent un confort de roulement absolument royal.
Un sentiment de facilité s’est déjà installé à son bord, tandis que le bruit des cale-pieds qui raclent vient limiter cette aisance.
La monte pneumatique Pirelli Scorpion Trail surprennent par leur polyvalence et ne semble pas solliciter le limiteur de couple ATC exclusif à la Stelvio et plutôt discret.
Encore une fois, le freinage est de haut niveau et ne prête pas à la moindre critique, tant en terme de feeling que d’endurance.
Ce parcours sur les hauteurs de Florence a l’avantage de mettre à l’épreuve les systèmes de freinage, surtout ceux pourvus d’un ABS proposé ici en option à 800€ (700 pour la NTX) et déconnectable au guidon.
Il en est de même pour les suspensions qui assument sérieusement leur mission, éléments pourvus de réglages très accessibles en réglages d’hydraulique notamment pour s’adapter à toutes les situations.
La Stelvio NTX se voit doter de superbes jantes à rayons Alpina et de tous les accessoires cités plus haut pour renforcer la protection aérodynamique et son allure ‘maxi-trail’.
Les énormes cantines ne changent rien à l’affaire, sinon l’encombrement et l’accès au moment d’enfourcher la bête.
Le sourire aux lèvres reste au beau fixe pour profiter du caractère plein à tous les régimes de cette configuration du 1200 8v.
Sa voix grave et tremblante à bas régime avant de vibrer à haut régime donne un côté très vivant à cette mécanique de caractère.
VERDICT: HOMOGENEITE FLAGRANTEAvec les Stelvio 1200 8v et 1200 8v NTX, il faut reconnaître que MotoGuzzi frappe fort et dans le mille.
L’efficacité est au rendez-vous avec cette part de plaisir essentielle à la moto Italienne.
Le gros moteur à 4 soupapes par cylindres dans cette configuration dédiée à la Stelvio paraît la plus convaincante.
Equilibrée et homogène, cette MotoGuzzi mérite amplement de faire de l’ombre à la reine de Bavière dans la catégorie.
Seule la commande d’embrayage ferme peut à la longue nuire à l’agrément en parcours urbain ou technique.
Disponibles fin Avril, les Stelvio 1200 8v et Stelvio 1200 NTX seront disponibles en versions ABS et sans ABS.
+ Points fortsCaractère & disponibilité moteurCardan transparentEquilibre généralAutonomieFreinageConfort- Points faiblesCommande d’embrayage fatigantePoids et gabarit à l’arrêtConditions de l’essai: grand soleil, températures comprises entre 16°C et 24°C.
Boucle d’environ 180 km répartie en 3 sections (routes 100% sinueuses).
Problème(s) rencontré(s): RASMonte pneumatique de l’essai: Pirelli Scorpion TrailRemarque(s): AucuneAction: prises de photos dynamiques MotoGuzzi ItalieFiche technique moteurArchitecture: bicylindres en V ouvert à 90° longitudinal 4TDistribution et entraînement: 4 soup/cyl.
à simple ACT, chaînes silencieuses MorseRefroidissement: air et huileCarter: humide avec radiateur d’huile plus grandCylindrée: 1151 cm3Alésage/Course: 95 x 81,2 mmTaux de compression: ncAllumage/Injection: gestion intégrale électronique MarelliCartographies variables (modes): NonAdmission: par papillons de 50 mm de diamètreEchappement nouveau: en acier inoxidable de type 2 en 1 avec catalyseur 3 voies et sonde Lambda (Euro 3)Puissance maxi (constructeur): 105 ch à 7250 tr/minCouple maxi: 113 Nm à 5800 tr/minRégime maxi: 8000 tr/minEmbrayage: à sec AP simple disque avec commande hydrauliqueAnti-dribble (mécanique) : NonContrôle de motricité (anti-patinage): limiteur de couple ATCTransmission primaire: boîte de vitesses séparée à 6 rapportsTransmission secondaire (braquet): cardan réactif compact CA.
R.
C.
à double joint et couple conique flottant (nc)Fiche technique partie cycleCadre: tubulaire en acier à doube poutre avec platines latéralesTrain avant: fourche inversée Showa de 45 mm (débattement: 170 mm) à triple réglagesTrain arrière: monobras oscillant (débattement: 155 mm) avec cardan intégré, mono-amortisseur réglable en précontrainte ressort et hydraulique de détenteFreins avant: étriers fixes Brembo à 4 pistons différenciés et fixations radiales, disques flottants en acier inox de 320 mm de diamètreFrein arrière: étrier flottant à 2 pistons, disque fixe en acier inox de 282 mm de diamètre.
Durites de frein tressées (métallique) de type aviationFreinage couplé : NonABS: Oui et déconnectablePneu avant (jante à rayons Alpina sur NTX): 110/90 ZR 19 – Pirelli Scorpion TrailPneu arrière (jante à rayons Alpina sur NTX): 150/70 ZR 17 – Pirelli Scorpion TrailDimensions, masse et capacitéLongueur: 2195 mmLargeur : 870 mmHauteur: 1125 mmHauteur de selle (réglable): 820 ou 840 mmEmpattement: 1535 mmAngle de chasse: 27°Chasse au sol: 125 mmAngle de braquage (gauche/droit): ncGarde au sol: ncPoids à sec: 255 kg (constructeur)Poids tous pleins faits: ncCapacité du réservoir: 32 LitresConsommation, entretien et détailsConsommation moyenne (durant l’essai): non mesuréeAutonomie moyenne (durant l’essai): non mesuréeCouleurs: noir Guzzi, blanc diamant, terre de sienneOptions: top-case, GPS, etc… (béquille centrale en série)Prix de vente conseillés:Stelvio 1200 8v: 13 590 € (dispo été 2011)Stelvio 1200 8v ABS: 14 390 € (dispo 2ème quinzaine d’Avril)Stelvio 1200 8v NTX: 14 990 € (dispo été 2011)Stelvio 1200 8v NTX ABS: 15 690 € (dispo 2ème quinzaine d’Avril)Garantie: 2 ans pièces et main d’œuvre, km illimitéEntretien: vidange tous les 10 000 km.
Jeu aux soupapes tous les 10 000 kmMoto Guzzi France: 01 58 74 74 00www.
motoguzzi.
fr

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
loading...
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.