×
google news

Moto2, post-Sachsenring 2011: le point avec Jules Cluzel

Jules Cluzel taverse une passe difficile en ne retrouvant pas la confiance qui était la sienne l’an dernier.
Le chassis Suter MXXI 2011 ne semble pas convenir au pilotage du Français, ce que le fabricant Suisse (fournisseur de la moitié du plateau Moto2) ne se gêne pas à pointer du doigt.

En République Tchèque, le pilote du team NGM Forward Racing a signé son 4ème abandon de la saison et compte bien renverser la vapeur pour les 7 prochaines courses de la 2ème moitié de saison.
Cluzel (photo) doit se refaire plaisir sur la Suter et retrouver la place qui est la sienne dans le top 10 du classement général.

Actuellement à 14 pts de cet objectif, il revient d’abord sur son dernier WE de course en République Tchèque dans un interview sur MotoGP.
com.
Rappelons que Jules Cluzel s’était élancé avec brio en 11ème position de la grille de départ de Brno pour se retrouver à la 6ème place dès le 1er virage, avant de chuter 1 tour plus tard en perdant l’avant:“C’est dommage.

J’avais fait de bons essais puis ça s’est compliqué pour le warm-up, probablement à cause d’un changement que nous avions fait après les qualifications,” a commenté Cluzel.
“Pendant le warm-up, j’avais tendance à perdre l’avant et ça a été pareil pour le premier tour de la course.
”Le pilote de Montluçon évoque aussi sa 1ère partie de saison: “Pour l’instant on arrive à faire des résultats moyens, on essaye d’accrocher un top 10, mais pour aller chercher un autre podium, c’est un peu plus compliqué.
”Il n’hésite pas d’ailleurs à souligner ses propres erreurs pour expliquer son classement actuel.
“Cette saison j’espérais quand même faire mieux parce que j’avais fini septième du Championnat l’an dernier, avec une victoire et un autre podium.
Cette année j’étais content de ma quatrième place à Silverstone, parce que ça faisait plusieurs courses qu’on se rapprochait de ce type de résultats, sans pour autant concrétiser.
Mais en tout cas je pense que cette saison est très compliquée, l’année dernière l’était aussi mais on est quarante très bons pilotes, il y a de très bonnes écuries et pour réussir il faut que tout soit parfait, que tous les éléments soient mis bout à bout pour espérer faire un bon résultat.
”“Maintenant c’est vrai que j’ai fait quelques petites erreurs et je m’en veux un peu parce qu’on pourrait être bien mieux placé au Championnat.
J’aurais pu finir quatrième au Portugal par exemple.
En Espagne, à Jerez, j’aurais pu finir sixième et ces deux résultats m’auraient permis d’être beaucoup plus proche du top 10.
Jules Cluzel souhaite finir le Championnat sur une note positive en recolant au top 10.
Mais, pour cela, il doit retrouver son plaisir sur la moto.
“L’objectif de fin de saison est clairement de me rapprocher du top 10.
Mais actuellement, mon objectif principal c’est surtout de reprendre du plaisir sur la moto.
Il faut qu’on se remette sur la bonne voie pour progresser, pour que je me fasse plaisir, mais c’est sûr que le top 10 est jouable.
Il faut espérer gagner une course ou faire un podium, mais il ne suffit pas de vouloir.
Il faut arriver à tout mettre bout à bout, faire de très bons essais pour ne pas être trop à la limite pour la course, ce que je n’arrive pas trop à faire pour l’instant.
Je dois être plus présent pour toutes les séances d’essais et arriver à la course avec plus de sérénité.
” Le Grand-Prix d’Indianapolis approche et Cluzel veut effacer les 2 abandons de ces 2 dernières saisons sur la circuit Américain.
Car il avait su s’y montrer performant en se qualifiant en 5ème position en 2009.
“J’essaye de ne pas me prendre la tête par rapport aux abandons.
C’est un circuit qui m’avait réussi en 2009, j’avais une moto privée et j’étais en tête de la course pour les premières tours.
J’avais fini par terre à cause d’un petit soucis mécanique mais ça avait été un super week-end pour moi et je m’étais vraiment fait plaisir.
Ça s’était moins bien passé l’an dernier, peut-être parce que je m’étais mis trop de pression.
Cette année j’aborde donc cette course avec plus de tranquillité.
Je veux retrouver de bonnes positions, me faire plaisir avec mon écurie.
Je vais à Indy serein, même si j’ai chuté lors du dernier Grand Prix.
Il ne faut pas se prendre la tête, je commence à avoir un peu d’expérience et je sais qu’il faut arriver là-bas sans trop de pression.
”Le jeune espoir Français est également revenu sur le maintien annoncé du GP du Japon.
Certes, il souligne le caractère préoccupant de la situation.
Il ajoute toutefois qu’il remplirait de toute façon sa mission de pilote: “J’essaye de suivre l’actualité.
D’après tout ce que j’ai pu écouter, il y a des risques, ça a encore tremblé récemment et ils sont quand même inquiets là-bas.
Ils attendent des secousses et nous, on sera en plein milieu de l’action alors j’espère qu’ils ont bien calculé leur coup.
”“Il y a des risques mais je ne dis pas que je n’ai pas envie d’y aller.
J’ai un Championnat à faire et ce n’est de toute façon pas à moi de prendre ce genre de décisions,” concluait Jules Cluzel.
Source : www.
motogp.
com – Photo : www.
julescluzel.
com

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media