×
google news

15ème Run Cap Sud 2011, Championnat de France de Dragster à Pêchereau

Une ambiance Rock’n Roll attendait tous les fans de belles mécaniques, aux préparations toujours impeccables, sur la ligne droite de Run Cap Sud à Pêchereau (36) début juillet.
Le public peut approcher sans peine les machines des différentes catégories de jour comme de nuit.

Les professionnels et les amateurs se mélangent sans problème, à l’image des motos avec les voitures qui défilent sans discontinuité devant le fameux “Arbre de Noël” en disparaissant derrière une incroyable fumée de pneus brûlés.

Le niveau de bruit est carrément indescriptible.

Il était étonnant de découvrir une catégorie Promotion, dont les participants se présentaient sur la ligne de départ pour se mesurer (à eux-même) au chrono avec leurs propres machines venues par la route.
Notons que le ‘Shifter’ fait sa loi dans toutes les paroisses.
Regardez bien les photos, nombre d’astuces ‘techniques’ sont cocasses.
Run Cap Sud 2011 à PêchereauLes catégories Street-Bike et Super Street-Bike voyaient arriver l’artillerie lourde, avec des engins modifiés (partie-cycle, moteur, boîte) et adaptés à la discipline très spécifique des dragsters.

Les suralimentations (turbo, compresseur, Nitro) sont légions.
Une nouvelle catégorie très prisée était celle réservée aux Super Twin, avec une préparation très libre autorisée sur la base mécanique des bicylindres.
Le bruit hallucinant de certains V-Twin de Milwaukee, tapés de la cave au grenier, restent gravés dans la mémoire.
On rentre vraiment dans le monde du dragster avec la catégorie Pro Stock, où les moteurs sont soumis à des préparations extrêmes et dans les règles de l’art, pour trouver des puissances allant jusqu’à 380 ch avec de l’essence et sans recours à la suralimentation.
Le clou du spectacle est représenté par la catégorie appelée Competition Bike, où… tout est autorisée: pneumatiques, carburant (y compris le ne nitrométhane) et suralimentation libres.
Un nouveau record de France sera d’ailleurs établi autour des 4,8 sec (200 m DA).
Dans cette catégorie reine en France, certaines puissances atteignent les 600 ch.
Aux USA, les 1000 ch sont monnaie courante, mais ils ont tout l’espace qui va avec.
Chez nous, ces missiles à moteur thermique sont souvent trop puissants pour nos pistes.
Cela n’a pas empêcher un monstre à 4 roues, qui ressemblait plus ou moins à une Traction propulsée par un V8 de 9500 cm3 à compresseur volumétrique développant environ 2500 ch, de faire une démonstration brève mais très parlante.
Enfin, que ce soit avec les participants du village ou parmi le public, une large tranche de la population présente est issue de la frange ‘bikers’.
Le nombre impressionnant de Harley-Davidson engagées, de toutes générations confondues, explique pour partie le phénomène.
Photos : www.
motosblog.
fr

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media