×
google news

WSBK affaire Guintoli : l'amateurisme professionnel

Les années passent et rien ne semble vraiment changer … Je ne parle pas d’amateurisme de la part de notre Sylvain national, non, lui il a prouvé ce qu’il avait à prouver.
Mais à travers mes pérégrinations motardes j’ai pu discuter avec quelques vieux pilotes français ou anglais.

Et si vous aviez entendu leurs histoires qui datent des années 70 – 80, vous vous diriez que rien n’a changé à part le fait que la moto passe aujourd’hui à la télé…Liberty Racing, c’est clairement la grenouille qui veut se faire plus grosse que le boeuf.

Girls, fiesta, grand barnum mais rien dans les poches.
Et puis, v’là la classe du communiqué qui tente de justifier l’écartement du pilote français et qui ne laisse pas planer un doute quant au sort réservé à Smrz, le prochain à dégager sur la liste.
Place aux jeunes ! Mouais tu parles, du moment qu’ils paient pour rouler …Le communiqué du team :Au vu de ce qui vient de se dérouler ces dernières heures, le Team Liberty Racing souhaite clarifier sa position et les facteurs qui ont influencé les évènements menant à la fin de sa collaboration avec le pilote Sylvain Guintoli.
– Premièrement, les résultats médiocres obtenus par le pilote, résultats totalement inappropriés comparés aux investissements massifs, à l’équipement technique et aux efforts humains qui lui ont été offerts, ainsi que le relatif manque de retombées presse pour le sponsor principal, ont entraîné une réduction des investissements de ce même sponsor, comme cela avait déjà été le cas par le passé ;- Pour le Liberty CZ Group, il est très important de rationaliser les coûts afin d’assurer la pérennité du Team, compte-tenu également de la période ponctuelle de crise générale, qui a récemment mené la compagnie à un niveau d’alerte ;- Le staff technique a pris une décision dure dans ce moment de tension nerveuse créé par des malentendus avec la direction administrative du groupe ;- Le caractère superficiel et la légèreté avec laquelle ont été traités des problèmes internes au Team, ainsi qu’une utilisation non nécessaire de la rumeur médiatique, n’est pas un comportement professionnel, cela abime les relations de confiance construites depuis plusieurs mois de collaboration ;- Le Team laissera encore de la place et une possibilité d’évolution sur la durée aux jeunes pilotes, c’est une politique plus en phase avec le développement de la marque Effenbert.
Le Liberty Racing Team, comme clairement exprimé ci-dessus, regrette ce qui s’est passé, conformément aux choix faits par le pilote et par le staff technique, et confirme qu’il continuera à avancer dans le futur en suivant un objectif constructif, ce qui a toujours été la marque distinctive du Liberty Racing Team.
Le Team souhaite bonne chance à Sylvain Guintoli et à tout le staff technique pour leurs carrières respectives.
Reste que Sylvain Guintoli pourrait rebondir très vite au guidon d’une Ducati au sein du team Pata.
Ducati ne peut se passer d’un gros pourvoyeur de points au championnat comme notre top gun Guintoli.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com