×
google news

La Cox a 75 ans

Partager sur Facebook

Ce lundi 22 juin, nous fêtons un anniversaire un peu particulier, celui de la célèbrissime Coccinelle ! J’ai bien dit Coccinelle et non pas New Bettle, sa très fade descendante et qui n’a pas grand chose de commun avec son illustre ancêtre.
Nous oublierons donc d’entrée cette réplique fashion qui n’honore pas du tout la mémoire de la véritable Cox.
Une précision aussi : la Coccinelle détient le record absolu de nombre d’exemplaires produits et vendus et ce, toutes catégories confondues.
Je sais bien que certains diront que non, ce n’est pas la Volkswagen qui a ce record mais plutôt la Toyota Corolla.
Remettons les pendules à l’heure : la Toyota a certes ce record mais en trichant : on ne tient compte dans ce cas que du nom de la voiture, plus rien n’étant en commun entre la première génération de Corolla et la dernière.
Et c’est pareil pour… la Golf, par exemple !Et ce n’est pas un hasard si cette Coccinelle, légende parmi les légendes de l’automobile, a donné naissance à un autre mythe, très proche à l’origine mécaniquement, la Porsche 911.
En l’an 1931, un ex-ingénieur de la firme Daimler, nommé Ferdinand Porsche, crée sa propre entreprise à Stuttgart, en Allemagne.
Il commence aussitôt à travailler sur un projet de petite voiture populaire, relativement inspiré d’une autre future légende, la Citroën 2cv, mais dont elle diffère sur un point essentiel, son moteur sera placé à l’arrière de la voiture et non à l’avant.
PUBLICITÉPUBLICITÉCherchant des financements et des appuis pour produire sa voiture, Ferdinand Porsche rencontre, en 1934, Hitler et lui soumet son projet.
Le dictateur est séduit car il veut que l’Allemagne ait une voiture qui soit l’équivalent de la Ford T aux Usa.
Il donne même le cahier des charges à Porsche qui stipule que ce modèle devra être capable d’atteindre une vitesse de pointe de 100 km/h, résister aux intempéries et écarts de températures et ne pas coûter plus de 1 000 reichsmarks, monnaie de l’Allemagne à l’époque.
L’ingénieur se met alors au travail et réalise un premier prototype en seulement quelques mois avant de présenter le modèle définitif en 1938.
Les commandes affluent aussitôt, environ 350 000 à l’époque, mais les clients ne pourront être livrés, la guerre mobilisant toutes les usines disponibles en Allemagne.
La guerre terminée, c’est en 1945 que la Coccinelle peut commencer à être produite.
Des millions d’exemplaires sortiront des chaîne de l’usine de Wolfsburg, restée célèbre car étroitement associée à Volkswagen.
Les derniers exemplaires de la Cox seront construits au Mexique, pays où l’on peut croiser nombre de Coccinelles souvent utilisées comme taxis.
Elle deviendra aussi une star de cinéma sous le nom de Herbie et grâce à Walt Disdney, après avoir connu un joli succès commercial aux Usa, ce qui n’était pas un mince exploit au pays des muscle-car ! Malgré tous ses succès, la Coccinelle devint vite un danger pour Volkswagen : ses ventes dépendant très largement de la Cox, la firme automobile allemande a peiné pendant longtemps avant de trouver un digne successeur à cette légende, la monoculture en économie étant toujours très risquée.
Une autre légende allait naître, la Golf !

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
loading...
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.