×
google news

F1 GP Belgique : le résumé en direct !

Départ en fanfare pour ce Grand Prix de Belgique ! D’abord Barrichello loupant totalement son départ, relégué bon dernier et c’est ensuite au virages des Combes que tout a basculé, alors que Räikkönen mangeait ses concurrents pour prendre la seconde position.

Sortent Button, leader du championnat, Hamilton, Alguersuari et Grosjean.
Dans l’ordre, c’est Button qui accrocha le français, et derrière la Toro Rosso accrocha la McLaren en lutte aussi avec Button pour la mettre dans le mur.
Bien entendu, le drapeau jaune fut appliqué sur tout le circuit et la safety-car sortit le temps de remettre le circuit en état et les esprits en place dans ce premier tour mouvementé.
Ils ne sont alors plus que 16 pilotes, Fisichella a su se dépatouiller et se placer leader, Räikkönen donc second et Heidfeld passé 6è, laissant la 3è place à Kubica.
Barrichello lui a su reprendre du gallon pour être avant-dernier et 15ème, derrière Badoer.
4è tour, la voiture de sécurité s’efface, le finlandais n’a pas tardé à utiliser son KERS à la sortie du Raidillon pour littéralement manger la Force India, il passe logiquement leader.
Derrière, même opération pour Vettel passant devant Rosberg, Barrichello remonte ensuite lentement mais surement, doublant Badoer, Sutil et Nakajima.
Au 7è tour, il n’est déjà plus que 12è !PUBLICITÉPUBLICITÉPendant ce temps, Trulli peut se mordre les doigts ainsi que son écurie Toyota qui n’a pas gagné un Grand Prix en 133 courses.
12è tour, les premiers arrêts aux stands.
Timo Glock donne une deuxième mauvaise surprise à Toyota car la pompe à essence n’a pas fonctionné immédiatement, faisant perdre de précieuses secondes…pendant ce temps Kubica repart devant Kovalainen au 8è rang.
Deux tours plus tard, ce sont Webber et Heidfeld qui furent à deux doigts de se percuter dans la ligne des stands, l’australien s’est lancé dangereusement devant Nick qui a du freiner.
Mais pour éviter toute sanction, Webber laisse sa place au freinage.
Malheureusement, les commissaires donne une pénalité à l’australien…dommage que la sanction s’applique au pilote qui ne pouvait pas faire grand-chose au lieu de l’écurie.
17è tour, pendant les ravitaillements, le classement évolue très vite, Rosberg profite des arrêts de Räikkönen et Fisichella pour s’emparer de la 1ère place, Alonso de même prend la 4è place.
Rosberg rentre tout de même rapidement, et repart dans le trafic.
Le finlandais de Ferrari reprend sa place originelle mais se fait talonner par Fisico à une seconde.
20è tour, Barrichello profite également des arrêts pour remonter à la 9è place, Buemi était lui 6è avant son arrêt, sa meilleure performance de l’année.
Alonso continue sa marche au 3è rang et économise de l’essence en vue de ne faire qu’un seul arrêt ! Trulli, très malchanceux et démotivé, abandonne après 3 arrêts aux stands.
23è tour, Renault ne prend pas de risque et garde la stratégie à deux arrêts, pour donner les pneus tendres.
Mais malchance, Alonso perd toutes ses chances, la roue avant gauche bloque, ne se place pas comme le mécanicien le voudrait et l’espagnol perd pratiquement 40 secondes.
L’explication tient dans un choc au premier tour où la monoplace a été abîmée assez sérieusement pour causer ce retard.
14è, la roue est trop dangereusement montée et Renault prend la décision de le faire abandonner.
27è tour, Kovalainen fraîchement ravitaillé, lourd et avec des pneus froids est mis sous pression par Buemi, 10è.
Barrichello effectue lui pendant ce temps son arrêt et repart derrière eux à la 11è place.
Räikkönen toujours leader voit son rétroviseur bouché par Fisichella encore à une seconde, la Force India s’est améliorée énormément et peut rivaliser avec Ferrari.
30è tour, les deuxièmes arrêts de Webber et Kubica 5è sont effectués mais surtout les deux leaders s’élancent dans les stands au tour d’après ! Mais pas de changements, 7,8 secondes d’immobilisation pour les deux monoplaces, l’italien va devoir encore lutter pour coller aux basques de la Ferrari.
34è tour, Vettel ne s’est toujours pas arrêté et reste leader virtuel devant Fisichella et Räikkönen, mais il doit passer aux stands.
Après avoir attaqué comme un tigre dans les derniers tours, il récupère la troisième place devant Kubica.
Discret, Barrichello et ses deux arrêts marque pour l’instant 2 points à la 7è place !37è tour, Vettel cravache encore et encore, effectuant le meilleur tour en course une nouvelle fois en 1:47.
133 et revenant à près de 5,4 secondes du leader.
Même troisième et avec 6 points, il passerait troisième du classement devant Webber et à trois points de Barrichello.
Lutte derrière pour la dixième place avec Sutil près de percuter Glock au freinage.
Plus que deux tours, mauvaise nouvelle pour Barrichello et Brawn, la monoplace rejette de la fumée, c’est le moteur qui lâche, mais Brawn veut voir le brésilien finir le Grand Prix même si les points s’envolent.
Précision via la radio pour le dernier tour, ce n’est qu’un fuite d’huile et les 2 points pourront être préservés s’il tient un chrono de 1:49.
Et voilà, c’est terminé.
Räikkönen s’impose pour la première victoire de la Scuderia cette année malgré une lutte acharnée de Fisichella qui donne le premier podium de Force India, Vettel finit troisième à 4 secondes.
Aux 4 et 5è places, les BMW Sauber de Kubica et Heidfeld finissent à près de 10 secondes pendant que la monoplace fumante de Barrichello franchit la ligne et finira même en feu à la rentrée aux stands ! Dans une petite heure, je vous donne rendez-vous pour les classements et résultats en chiffres.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media