×
google news

BYD aux Etats-Unis en 2010 ?

On vous a parlé plusieurs fois de ce constructeur chinois en pleine croissance en Chine, arrivant dans le Top 10 du marché devenu n°1 mondial.
BYD Auto est presque un grand et cela est en grande partie grâce à Warren Buffet qui a investi plus d’un milliard de dollars dans la compagnie.

Si le marché chinois va devenir très rapidement saturé et ultra-concurrentiel, les marché étrangers intéressent encore BYD.
Mais comme tous les autres constructeurs nationaux, les exportations furent un échec, surtout en Russie où la baisse atteint cette année -80 voire -90%.

C’est alors vers les États-Unis que BYD se penche, mais pas avec n’importe quel véhicule.
Si les F3 ou S8 n’ont aucune chance de remporter un succès au pays de l’Oncle Sam, le crossover électrique e6 a lui ses chances.
Ce marché possède un gros potentiel pour les électriques, en plus d’être le n°2 mondial, Tesla y est dédié, puis arriveront les Nissan Leaf, Smart fortwo EV, etc.
Le e6 espère être lancé l’année prochaine, à un prix autour des 40.
000 $ (27.
900 €).
PUBLICITÉPUBLICITÉSon physique fadissime ne sera pas l’attraction principale de ce BYD e6, l’intérêt est sa propulsion électrique permettant une vitesse de pointe de 160 km/h et un 0 à 100 km/h en 10 secondes.
L’expérience de BYD dans les batteries est très visible ici car l’autonomie est annoncée à 300 kilomètres !Initialement, ce ne seront que quelques centaines d’exemplaires qui seront écoulés, principalement aux “agences gouvernementales, aux professionnels et peut-être quelques célébrités” déclare le président Wang Chuanfu.
Une autre question se pose : à quand l’Europe ?BYD e6Source : Wall Street Journal via Autoblog

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media