×
google news

Formule 1 GP de Silverstone 2010 : la course en live !

Partager sur Facebook

Bienvenue au commentaire en direct de ce Grand Prix du Royaume-Uni, se déroulant sur un circuit de Silverstone légèrement remanié pour cette édition 2010, avec une nouvelle portion en fin de tracé, qui accueillera les nouveau stands dans la ligne droite de Wellington en 2011.
Cette 10è manche de la saison est une nouvelle fois marquée par Red-Bull, qui a posé ses deux pilotes en pôle position (Vettel) et 2è place (Webber) hier aux qualifications.
Fernando Alonso sera aussi à surveiller, l’espagnol revient fort après un mauvais résultat à Valence, et Lewis Hamilton se fera aussi dangereux, partant 4è, bien loin devant Button, seulement 14è, mais on attend une belle remontée.
Départ : Sebastian Vettel s’élance à la première place, Webber suivant dans la parti sale de la piste, l’australien ne fait pas de cadeau et passe devant, larguant Vettel.
Le virage suivant, ce dernier parti au large et crève, après avoir été relégué dans la queue de peloton.
Kubica est aussi parti comme un avion, déjà 3è, au profit d’Alonso qui a raté son départ, 5è.
PUBLICITÉPUBLICITÉSon coéquipier, Felipe Massa, crève après un contact avec Alonso et se retrouve avant-dernier.
Bon départ de Button, prenant 6 positions et conclut le 1er tour à la 8è place.
Rosberg se retrouve 4è et Barrichello 6è.
2è au 6è tour : Petite bataille pour la 3è position, Kubica plus lent sur la Renault est menacé par Rosberg et Alonso.
Pendant ce temps, Webber prend les meilleurs tours en course et met 2 secondes à son poursuivant, Lewis Hamilton, et déjà 8 secondes à Kubica.
7è au 11è tour : Webber enchaîne les chronos, mais Hamilton tient bon à moins de 3 secondes.
Derrière, c’est un énorme peloton de la 3è place de Kubica à la 15è place de Alguersuari, 12 monoplaces en 12 secondes, le polonais étant largué 14 secondes derrière Hamilton.
Michael Schumacher, 7è, est le premier à passer aux stands pour les pneus durs.
Pour Di Grassi, pilote Virgin Racing, c’est l’abandon.
12è au 16è tour : Alonso, Barrichello et Kobayashi s’arrêtent le tour suivant pour chausser de nouvelles montes pneumatiques.
Le japonais fait une belle opération en repartant devant le nez de Schumacher.
Pendant ce temps, Massa a déjà repassé les pilotes HRT Chandhok et Yamamoto.
Kubica et De La Rosa passent aussi par la case stands.
17è au 21è tour : C’est au tour de Rosberg, Sutil et Petrov de changer de pneus.
Rosberg passe devant Kubica au change et prend la 3è position.
Petite bataille du coup entre Kubica et Alonso, l’espagnol passant avec difficulté, et par un virage coupé, le pilote Renault.
Webber s’arrête aux stands presque dans l’indifférence, tout comme Hamilton, à 4 secondes.
Et grande déception, Kubica abandonne sur problème technique au 20è tour, il était à la 5è place.
22è au 26è tour : Massa continue sa remontée, il est désormais 16è après dépassement sur Glock, Kovalainen et Trulli.
Vettel est lui au 20è rang, à encore une poignée de secondes des pilotes Virgin et Lotus.
Button passe aux stands, il repart à une cinquième place, virtuelle, car Hulkenberg ne s’est pas encore arrêté.
Webber continue d’attaquer, et prend le tour en 1.
34.
619, et met 6 secondes à Hamilton.
27è au 31è tour : Alonso est au centre d’une investigation logique pour le dépassement irrégulier de Kubica.
Les commissaires ont jugé le pilote Ferrari en lui infligeant un passage aux stands.
Autre fait simultané, la voiture de sécurité est déployé à cause de débris, la voiture de Kobayashi ayant perdu un morceau d’aileron arrière sur la piste.
Cela ne fait pas les affaires de Webber, retalonné par Hamilton, et donc Rosberg, Alonso, Button, etc.
Les voitures repartent au 31è tour, pour une nouvelle course.
32è au 36è tour : Roues dans roues, les monoplaces doivent faire avec les retardataires noyées dans la masse.
Petrov lutte sur Hulkenberg pur la 10è place, tandis que Sutil passe Schumacher à la 7è position et Vettel continue sa remontée, en passant Massa, et prend la 12è place.
Alonso, 16è après la pénalité, est collé à Buemi, qui ne se laissa pas faire, mais doit plier devant la Ferrari, plus performante.
37è au 41è tour : Vettel récupère la 10è place, après une erreur de Petrov, qui du coup sème la pagaille avec une lutte contre Alguersuari et Massa.
Le pilote Red-Bull est déchaîné, et a passé peu de temps après Hulkenberg.
Quelle remontée ! Encore un coup de maître, un beau passage devant le septuple champion du monde Schumacher ! Ailleurs sur la piste, Massa part dans le vibreur et en tête à queue, frôlant le mur, il doit passer aux stands, un Grand Prix à oublier.
Petrov crève à l’arrière gauche de Renault, et repart 15è.
42è au 46è tour : Désormais, la lutte se passe entre Vettel, attaquant Sutil pour la 7è position.
Alguersuari, 13è, part à la faute et des le bac à sable, c’est l’abandon.
47è au 52è tour : Mauvaise nouvelle encore pour Ferrari, Alonso a crevé après un dépassement sur Liuzzi, et doit repasser par les stands…Vettel lutte toujours derrière l’habile Sutil, et manque de partir au large.
Schumacher et Hulkenberg en profitent pour revenir et former un groupe.
Mais le pilote Red-Bull gardait le coup pour le dernier tour, et passe Sutil dans une belle manoeuvre.
47è au 52è tour : Mark Webber (Red Bull Renault) s’impose devant Lewis Hamilton (McLaren Mercedes) et Nico Rosberg (Mercedes GP).
Beau résultat pour Jenson Button, parti 14è, il termine 4è avec 12 points, pour Barrichello, 5è et Kobayashi, 6è.
Classement à l’arrivée :1.
Mark Webber, Red Bull-Renault2.
Lewis Hamilton, McLaren-Mercedes, à 1’’33.
Nico Rosberg, Mercedes, à 21’’34.
Jenson Button, McLaren-Mercedes, à 21’’95.
Rubens Barrichello, Williams-Cosworth, à 31’’46.
Kamui Kobayashi, Sauber-Ferrari, à 32’’17.
Sebastian Vettel, Red Bull-Renault à 36’’78.
Adrian Sutil, Force India-Mercedes, à 40’’99.
Michael Schumacher, Mercedes, à 41’’510.
Nico Hulkenberg, Williams-Cosworth, à 42’’011.
Vitantonio Liuzzi, Force India-Mercedes, à 42’’412.
Sebastien Buemi, Toro Rosso-Ferrari, à 47’’613.
Vitaly Petrov, Renault, à 59’’314.
Fernando Alonso, Ferrari, à 62’’315.
Felipe Massa, Ferrari, à 67’’416.
Jarno Trulli, Lotus-Cosworth, à 1 tour17.
Heikki Kovalainen, Lotus-Cosworth, à 1 tour18.
Timo Glock, Virgin-Cosworth, à 2 tours19.
Karun Chandhok, HRT-Cosworth, à 2 tours20.
S Yamamoto, HRT-Cosworth, à 2 tours21.
Jaime Alguersuari, Toro Rosso-Ferrari, abandon 44è tour sur sortie de piste22.
Pedro de la Rosa, Sauber-Ferrari, abandon 29è tour sur casse aileron23.
Robert Kubica, Renault, abandon 19è tour sur problème technique24.
Lucas di Grassi , Virgin-Cosworth, abandon 9è tour sur problème techniqueA suivre sur Autosblog, les classements pilotes et constructeurs.


Contacts:
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Leggi anche

Comment  faire et où changer ses pneus pas chers ?
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2
Automobile

Bimota & Moto Morini : MMB-1 et MMB-2

22 avril 2020
Si Bimota ne se penche aujourd’hui que sur les moteurs Ducati, beaucoup d’italiens et nous aussi rêvent à un destin identique pour le bicylindre de Moto Morini.C’est à Oberdan Bezzi…
Alpinestars Shibuya
Automobile

Alpinestars Shibuya

22 avril 2020
T’as le look coco ! disait une fameuse chanson. Alpinestars vous propose la chaussure qu’il faut pour allier moto et style urbain. Réunissant la sécurité nécessaire à la pratique du…
Entire Digital Publishing - Learn to read again.