×
google news

Formule 1 : officielle, Lotus-Renault R31

Elle aura la lourde tâche de faire revivre le mythe Lotus.
Dévoilée aujourd’hui sur le circuit espagnol de Valence, la LotusRenault R31 succède à la Renault R30 de l’année passée où elle s’était fait remarquer par ses bonnes performances.
A noter que Renault emploiera deux pilotes de réserve, le français Romain Grosjean et le brésilien Bruno Senna.

Un Senna dans une LotusRenault, quoi de plus normal ? Ci-dessous, l’interview d’Eric Boullier, team manager de l’équipe LotusRenault.
La saison 2011 débute dans à peine un mois.
Quelles sont vos sensations à l’aube de cette année ?Nous avons beaucoup de bonnes raisons de nous montrer optimistes.
En particulier parce que ce team entre dans une nouvelle ère.
2010 aura été très utile.
Elle a permis de reconstruire et de préparer le futur, et dans le même temps, chacun a fourni un travail considérable au quotidien qui s’est concrétisé sur la piste.
Aujourd’hui, avec l’arrivée d’un partenaire à long terme, Group Lotus, nous disposons d’une stabilité financière qui permet de bâtir sur du solide et d’envisager un avenir très compétitif.
C’est une motivation exceptionnelle pour tous et cela renforce notre conviction de pouvoir lutter contre les meilleurs.
Au cours des douze derniers mois, nous avons tous travaillé d’arrache-pied pour préparer 2011.
Je suis très fier de ce qui a été accompli et impatient de commencer la saison.
Les mois d’hiver, consacrés à la fabrication des nouvelles voitures, sont souvent les plus chargés de l’année.
Comment l’usine a-t-elle géré la naissance de la R31 ?En fait, la F1 ne s’arrête jamais.
Pour la R31, le travail a débuté avant même que la R30 ait effectué sa première course.
En 2010, nous avons atteint un taux de développement très élevé et la R30 qui a terminé la saison roulait deux secondes au tour plus vite que celle du début.
Durant l’hiver, cette même approche du travail s’est prolongée, un témoignage de l’esprit et de l’engagement des membres de cette équipe.
Oui, la charge est lourde à cette époque de l’année, mais si nous gardons la tête sur les épaules et si nous tirons un profit maximum des séances d’essais hivernales, je suis sûr que nous connaîtrons une entame de saison au top.
L’équipe peut-elle maintenir ce rythme de développement élevé en 2011 ?Le programme consiste à conserver exactement la même approche que l’an passé, alors que nos attentes sont d’attaquer la saison à un niveau supérieur.
Cela signifie que nous devrons nous montrer encore plus créatifs et explorer de nouveaux domaines techniques.
Mais l’innovation technologique n’est pas l’unique clé de la performance.
Au cours de l’année écoulée, nous avons aussi revu tous nos fonctionnements internes, sans exception.
Et nous pouvons dire aujourd’hui que nous avons augmenté notre efficacité de 15%.
Vos pilotes restent les mêmes en 2011.
A quel point cette stabilité est-elle importante pour l’équipe ?La stabilité est importante dans tout secteur de l’industrie et en particulier dans l’univers en mouvement perpétuel et intensément compétitif qu’est la F1.
La stabilité de nos pilotes est donc un élément clé pour ramener notre équipe au plus haut niveau.
Elle nous permet de capitaliser sur les acquis de l’an dernier.
La nouvelle direction, les pilotes, les ingénieurs, les mécaniciens ont passé une année à travailler ensemble et à se comprendre mieux.
Il est temps maintenant de tirer les bénéfices de ces liens et de cet esprit d’équipe qui ne pourront que nous rendre plus forts.
A quel niveau situez-vous Robert Kubica et Vitaly Petrov en 2011 ?Notre duo de pilotes est un mélange de talent, d’expérience et de jeunesse.
Robert est clairement un de nos atouts.
Nous pouvons nous appuyer sur sa vitesse, son engagement et son implication sur le long terme.
Quant à Vitaly, il nous a montré à la fin de l’année dernière qu’il comprenait ce que nous attendons de lui en 2011 et qu’il voulait s’impliquer à fond.
Avec une année d’expérience, il pourra aborder la saison avec plus de confiance et sera prêt à aider l’équipe à hausser son niveau.
Nous avons pris le risque en investissant sur lui l’an dernier et je suis sûr que nous en verrons les bienfaits en 2011.
L’équipe peut-elle vraiment franchir un nouveau cap et se battre pour la victoire cette saison ?Nous vivons pour la course et notre objectif est de gagner.
C’est le cœur de notre philosophie.
Tout le travail fourni ces douze derniers mois avait un but, obtenir une grosse amélioration pour 2011.
Nous devrions donc nous montrer plus compétitifs que l’an passé.
Serons-nous plus forts que nos adversaires ? Difficile à prédire mais les efforts de tous les membres de Lotus Renault GP le méritent.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
auto
Automobile

Comment faire et où changer ses pneus pas chers ?

8 mai 2020
De nos jours, cela devient difficile d’entretenir sa voiture, car même pour faire changer ses pneus cela coûte cher. Internet est une source inépuisable de renseignements bons ou mauvais et…
auto
Automobile

Ducati Multistrada 2010 : la vidéo avec piano

22 avril 2020
Voici LA vidéo de présentation officielle de celle qui crée le buzz en ce moment sur la planète moto. Ducati a choisi de nous présenter la nouvelle Multistrada dans une…
Contents.media