×
google news

2011 Ce qu'il faut savoir : lois, radars, réglementation…

On poursuit notre inventaire des points importants à connaitre pour cette nouvelle année.
Après vous avoir présenté les augmentations malvenues, place aux choses qu’il faut savoir au niveau sécurité routière, répression et réglementation.
Des radars toujours plus vicieuxLes radars vont continuer de fleurir sur le bord de nos routes.

Et chaque année, une nouvelle espèce fait son apparition.
Après les radars de feux rouge en 2010 (dont on en attend 64 nouveaux cette année), 2011 verra l’intronisation des radars tronçons.
Ceux-ci vont contrôler la vitesse moyenne des véhicules entre deux points donnés.

Finis donc les coups de freins devant les cabines pour remettre la gomme juste derrière.
100 supers radars sont aussi prévu sur les axes rapides.
Ceux-ci sont capables de contrôler les files de circulation séparément, afin de distinguer plusieurs véhicules en infraction sur la même photo.
Ils distinguent aussi les camions qui ne respectent pas leur limites de vitesse spécifiques.
ESP et filtre à particules pour tout le mondeDès novembre 2011, tous les nouveaux modèles vendus neufs en Europe devront être obligatoirement équipés de l’ESP de série.
Cette réglementation sera étendue à tous les modèles vendus dès 2014.
Ce dispositif devrait augmenter de quelques centaines d’euros le prix des autos mais permettra de sauver de nombreuses vies.
En 2011, la norme Euro 5 va entrer en vigueur et imposer à tous les véhicules diesels d’être dotés d’un filtre à particule ! Ce qui va quasiment sonner le glas des petites citadines diesel.
En cause tout d’abord le prix du dispositif (quelques centaines d’euros) mais surtout le fait que le FAP ne supporte pas les petits parcours répétés.
De nouveaux jouets pour police et gendarmerieLes brigades d’interventions rapides vont prendre possession de leur nouvelle arme : la Renault Mégane RS, qui vient remplacer la Subaru Impreza WRX.
Police et gendarmerie se partageront 360 nouveaux véhicules équipés du système L2V, composé d’une caméra qui lit les plaques d’immatriculations (lutte contre les voitures volées), d’une caméra qui filme les interventions (pour éviter les litiges) et d’une verbalisation par ordinateur.
Gros tour de vis dans la répression des fraudesCeux qui sont pris en train de revendre des points de permis risqueront jusqu’à 15 000 € d’amende.
Les conducteurs sans permis verront leur auto confisquer sur le champ, tout comme les récidivistes aux grands excès de vitesse.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media