×
google news

Faillite de Think : pas simple, la voiture électrique !

La voiture électrique est LE marché du futur, celui qui fera exploser les ventes des constructeurs s’y intéressant.
Du moins en théorie car voici un premier écueil qui en appelle d’autres, parions là-dessus.
L’un des pionniers, si ce n’est le pionnier de la voiture électrique, le norvégien Think, vient d’annoncer sa faillite et avec elle, son rêve d’imposer sa City dans les centres urbains.

Remarquez que ce n’est jamais que la troisième fois que ce constructeur dépose le bilan, après 1998 et 2006.
A court d’argent et n’ayant trouvé aucun investisseur pour lui amener des fonds, le norvégien se voit contraint à cette extrémité.
Comme le dit le porte-parole de la marque, James Andrew : “Nous avions besoin d’argent frais et nous étions en négociations avec des investisseurs potentiels mais nous ne sommes pas parvenus à lever de nouveaux capitaux pour pouvoir continuer notre activité.

Il est difficile de prévoir ce qui va se passer désormais.
Un administrateur judiciaire a été nommé, il devra étudier les actifs de la société et décider de la manière dont la situation doit être résolue.
”Ce qui veut dire que Think n’exclu pas une quatrième naissance.
N’empêche que ce n’est pas une bonne nouvelle pour Boloré et sa Blue Car qui n’en finit pas de se faire attendre.
Heureusement que le français a le marché d’AutoLib en main sinon, son avenir aurait probablement ressemblé à celui de Think

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com