×
google news

Formule 1 : de la corruption dans l'air ?

Les actifs de la Formule 1 (droits audiovisuels par exemple) avaient été vendus en 2005 à une entreprise nommée CVC Capital.
La banque Bayerische Landesbank était impliquée dans la transaction financière par le biais de son DG, Gerhard Gribkowsky.
Celui-ci a été mis en examen pour pour corruption, fraude fiscale et détournement de fonds et il est soupçonné d’avoir reçu un bakchich de… 44 millions d’euros !Là où l’affaire devient intéressante, c’est qu’une porte-parole du procureur de Munich à déclaré au Financial Times que Gerhard Gribkowsky avait accepté un versement de 44 millions d’euros d’un certain “Bernard E.

” et d’une société nommée Bambino Trust.
Le procureur de Munich allègue que Bernie Ecclestone aurait, en guise d’échange de bons procédés, reçu des commissions de la banque Bayern LB, pour rémunération en qualité de consultant.
La porte-parole du procureur aurait aussi déclaré que “Bayerische Landesbank déplore des pertes de 66,5 M$ en raison des agissements de l’accusé“.

Bref, la F1, ton univers impitoyable…Source photo : ESPN F1

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media