×
google news

ZAPA : malheur à toi, l'automobiliste pauvre …

Qu’on se le dise, si l’on n’est pauvre, déjà que l’on a du mal à mettre de l’essence à 2 euros le litre et bien le gouvernement vous interdira tout simplement de rouler !Raccourci facile me diront certains mais que répondrez-vous à ceux qui seront frappés par les ZAPA : zones d’action prioritaires pour l’air ?A Paris, Lyon, Bordeaux, Nice, Grenoble, Clermont-Ferrand, Aix-en-Provence et Saint-Denis, en cas de pic de pollution, la circulation sera interdite aux véhicules trop polluants qui sont les plus anciens, bref les occasions à pas cher ! …Les usagers de la route concernés s’exposeront à une amende forfaitaire dans ces zones d’action prioritaires pour l’air (ZAPA) : 135 euros (contravention de 4e classe) pour les poids-lourds, les bus et les autocars contrevenants et 68 euros pour les autres véhicules (contravention de 3e classe).

Ainsi pour les automobiles, les véhicules produits avant 2000 sont considérés comme les plus polluants, ceux même antérieurs à 1996 sont considérés comme les pires.
Pour les deux roues, toutes les motos ou scooters produits avant 2004 sont considérés comme très polluants selon la nomanclature.

Voici une mesure pas vraiment sociale quand on songe que ceux sont aussi ces français qui sont obligés de s’éloigner des centres villes parce que l’immobilier y est trop cher et qu’il leur faut absolument prendre leur voiture pour aller travailler, ça au moins, ils ont encore droit de le faire !

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contentsads.com