×
google news

Magellan, le futur du GPS ?

Les nouvelles technologies vieillissent encore plus vite que le temps passe ou presque ! Stars des étals électroniques dédiés à ces appareils nomades, les GPS portables se révélaient vite indispensables, remplaçant avec bonheur à bord de nos voitures les peu pratiques cartes papier.

Bien sûr, il fallait mieux mettre à jour leur cartographie régulièrement sinon, les voies de garage se multipliaient rapidement.
Mais la théorie de l’évolution a encore fait des siennes : un jour, ceci est une révolution, sont arrivés les smartphones qui n’ont pas tardé à avoir l’ambition de tout remplacer car il y avait forcément une application pour ça.

Les GPS avaient pourtant tenter d’évoluer en intégrant, avec plus ou moins de réussites, les fameuses et risibles zones de dangers mais c’était insuffisant, les smartphones se multipliant bien plus vites que les 7 plaies d’Égypte.
C’était pourtant simple et il fallait juste y penser, le mettre au point aussi : les smartphones étant connectés en permanence via la 3G au minimum (car en Edge, autant oublier pour faire fonctionner un GPS), pas besoin d’embarquer une cartographie complète, il faut juste le minimum et ce qui manque sera télécharger suivant les besoins et la position.
De plus, les systèmes sociaux se sont vite imposés, signalant tout un tas de trucs bizarres se passant sur la route et en temps réel.
Du coup, voici ces pauvres GPS, qu’ils soient nomades ou embarqués à l’origine par le constructeur, tombés vite en désuétude.
mais comme une espèce sait évoluer pour s’adapter à son nouvel environnement, le GPS nomade est sur le point de la faire grâce à Magellan, société australienne spécialisée dans ce domaine (il vaut mieux d’ailleurs).
Magellan va bientôt proposer, soit en version nomade soit en collaboration avec les constructeurs, sa nouvelle façon d’appréhender le GPS qui reprend les recettes des smartphones, à savoir connection WIFI, 3G voire 4G… en utilisant tout simplement le smartphone comme modem que tout conducteur garde (en théorie) dans sa poche.
Ou comment inventer un objet inutile qui viendra seconder un autre objet qui avait remplacer l’objet d’origine…Bref, la dimension sociale tant à la mode n’est pas oubliée (non, pas Facebook, je vous rassure) car Magellan a pensé à intégrer Yelp et Foursquare, histoire de vous inonder avec plus d’infos au cas ou vous ne sauriez pas où vous arrêter pour aller aux toilettes, par exemple.
Dans le détail, ce nouvel appareil, adepte à fond du Cloud, peut être capable d’afficher sur son écran l’itinéraire, des informations en provenance des réseaux sociaux, les adresses favorites du conducteur issues du GPS, dusmartphone et de l’ordinateur resté à domicile histoire de pourrir la vie du pilote et lui faire des offres géolocalisées.
Mais ce GPS peut aussi afficher les places de parking disponibles, le prix des carburants, l’emplacement des radars (c’est pas interdit, ça ?) et les prévisions météo.
Notez que toutes ces possibilités sont “offertes” via des applications disponibles avec iOS et Android, les deux principaux systèmes d’exploitations pour smartphone du marché.
Ce GPS sera également utilisable en mode piéton.
En résumé, ce système, prévu au départ aux USA, sera à considérer comme un smartphone moins évolué et incapable de téléphoner.
Difficile quand même de bien comprendre son intérêt… Une petite vidéo, quand même, pour essayer d’y voir plus clair.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media