×
google news

Zverev gagne à Roland-Garros, snobe justice

Malgré le jeu agressif d’Alexander Zverev, Alex de Minaur aurait pu émerger victorieusement sur le terrain de Philippe-Chatrier le mercredi 5 juin. L’assaut brutal d’Alexander, avec ses frappes lourdes et précises, a fini par vaincre son adversaire australien en moins de trois heures sur le court en terre battue de Paris, avec des scores de 6-4, 7-6, 6-4.

Malgré sa défaite lors de son premier quart de finale à Roland-Garros – une exploitation inédite pour un joueur de son pays depuis l’époque de Lleyton Hewitt en 2004 – , le 11e joueur mondial a toujours montré sa résilience dans le match. Son défense tenace sur le terrain, qui lui a valu le surnom de « Demon », était encore évidente. Comme lorsqu’il était à 4-3 avec un break contre lui dans le deuxième set, où il a réussi à retourner un smash de Zverev, suivi par un lob bien ciblé qui a trompé son opposant. Puis à 5-5 quelques minutes plus tard, bien qu’il ait d’abord été lobé par Zverev à la volée, il a réussi à riposter avec un slice de revers et a finalement gagné le point. Il a même eu une chance de combler l’écart en égalisant à 1 set partout.

Malheureusement, malgré ses efforts pour déstabiliser son adversaire avec des slices de revers astucieux, et ses accélérations impressionnantes en coup droit, le joueur de tennis de 1,80 m et 69 kg n’a pas pu résister à la puissance de service et la frappe de fond de Zverev, ce qui définit le style de jeu de ce dernier. L’Allemand s’est qualifié pour sa quatrième demi-finale consécutive sur le court central parisien. Il retrouvera Casper Ruud, tout comme en 2023 – ce dernier l’avait éliminé à ce niveau – qui a profité du retrait de Novak Djokovic.

Concerné par une amende de 450 000 euros, Alex Corretja a fait l’éloge du vainqueur sur le court, en le félicitant et en le complimentant : « Bravo ! Ta détermination au travail est une inspiration pour tous les autres concurrents, et te voilà de retour en demi-finale. On te voit sourire, ce n’est pas seulement du tennis, c’est aussi de l’amour », a-t-il déclaré au double finaliste du Grand Chelem de Paris en 1998 et 2001. « Ce sport m’a tout donné dans la vie (…) donc si je peux rendre aux spectateurs … Quand je vois un sourire sur leur visage, c’est ma récompense », a répondu le 4ème joueur mondial, visiblement soulagé.

Le champion récent de Rome, qui a gagné sa place parmi les favoris du tournoi, a affronté une compétition serrée dès le troisième tour, où il a été mis à genoux par Tallon Griekspoor (3-6, 6-4, 6-2, 4-6, 7-6). Au huitième de finale, il a subi un autre revers difficile contre le Danois Holger Rune (4-6, 6-1, 5-7, 7-6, 6-2). Malgré sa victoire inattendue contre la superstar Rafael Nadal au premier tour, le public n’a pas été hostile. Au contraire, l’Allemand a été salué après son triomphe contre Griekspoor, et seuls quelques huées ont été perçues parmi les ovations suite à sa victoire sur Rune. Pour lire la fin de cet article, vous devez être abonné, il reste 48.62% à découvrir.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1422
Sport

Euro 2024: Deuxième match France-Pays-Bas

21 juin 2024
Les Bleus ont débuté leur Euro de manière efficiente, le lundi 17 juin, en affrontant l'Autriche. Cependant, leur performance ce soir pourrait être totalement différente, notamment en raison des doutes…
example 1408
Sport

Euro 2024 : Espagne impressionne, domine Italie

21 juin 2024
Dans la Veltins-Arena où le match entre la Roja et la Squadra Azzurra se déroulait, le roi Felipe VI a fait une remarque claire sur la performance de l'équipe espagnole…
example 1389
Sport

« Angleterre déçoit à l’Euro 2024 »

21 juin 2024
Apres l'entrée de l'Angleterre dans l'Euro 2024 de football, le sélectionneur, Gareth Southgate, a convoqué son équipe pour une réunion exceptionnelle. Au coeur des discussions se trouvaient les critiques dirigées…
example 1382
Sport

« NBA soutient talents du basket français »

20 juin 2024
Après de longues négociations, la Ligue nationale de basket (NBA) et le basket français ont trouvé un accord sur le futur des jeunes talents. Dès la saison 2024/2025, un nouveau…