×
google news

FC Barcelone se sépare de Xavi

Vendredi 24 mai, le FC Barcelone a fait savoir que Xavi Hernandez, leur entraîneur actuel, ne serait pas de retour pour la saison 2024-25, selon une annonce faite par le président du club, Joan Laporta. Arrivé en provenance du club qatari Al-Saad en novembre 2021, Xavi a fini sa première saison à la deuxième position du championnat espagnol, sans remporter aucun trophée.

Malgré l’annonce précoce de son départ après une défaite contre Villarreal (3-5) fin janvier, Xavi a finalement décidé de rester au club fin avril, suite à une série de victoires. Cependant, son départ a été confirmé après des commentaires sur les problèmes financiers du club qui ne sont pas passés inaperçus auprès de la direction.

Quant au remplaçant potentielle de Xavi, l’ancien entraîneur de Bayern Munich et de l’Allemagne, Hansi Flick, est l’un des favoris selon les médias catalans.

En outre, le tribunal supérieur de Barcelone a abandonné les accusations de corruption dans ce qui est connu sous le nom de « affaire Negreira » qui pesaient sur le club et a également mis fin à l’enquête en cours sur Joan Laporta, le président du club. Cependant, les anciens présidents Josep Maria Bartomeu et Sandro Rosell restent toujours sous enquête.

Au coeur de cette enquête : des transactions totalisant plus de 7,3 millions d’euros, effectuées entre 1994 et 2018, par le Barça en faveur du deuxième responsable de l’arbitrage espagnol. Les enquêteurs suspectaient le club d’avoir versé de l’argent à Dasnil 95, ancienne propriété de José Maria Enriquez Negreira, ex-vice-président du Comité technique des arbitres (CTA) en Espagne, de 2001 à 2018, dans l’intention d’influencer les décisions arbitrales. Cependant, le tribunal de Barcelone a déterminé que Negreira n’avait pas le titre d’arbitre officiel lorsqu’il occupait le poste de vice-président du CTA, ce qui annule l’accusation de corruption.

L’investigation a débuté en mars 2023 lorsque le trésor public espagnol a détecté des anomalies dans le paiement des taxes par cette entreprise entre 2016 et 2018. Le FC Barcelone avait indiqué qu’elle recevait de la société des conseils et des analyses sur l’arbitrage. L’innocence du club est encore à démontrer.
Réutiliser ce contenu est autorisé.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1573
Sport

« JO 2024: Primes de 1500 euros approuvées »

23 juin 2024
Dimanche 23 juin, le gouvernement a révélé des documents permettant l'attribution de bonus supplémentaires d'un montant pouvant atteindre 1 500 euros à divers groupes de fonctionnaires intervenant lors des Jeux…
example 1567
Sport

Tranquillité des arbitres à l’Euro 2024

23 juin 2024
Les innovations arbitrales sont fréquemment introduites durant les compétitions de football internationales, et l'Euro 2024 ne fait pas exception à cette tendance. Outre l'adoption d'un ballon connecté, équipé d'une puce…