×
google news

Pour la 36ème fois, le Real Madrid remporte le titre de champion d’Espagne

Les supporters du Bayer Leverkusen, récemment couronné champions d’Allemagne, peuvent témoigner de la joie émotionnelle ressentie lors d’une victoire attendue après de nombreuses déceptions. Mais pour certains, comme les joueurs du Real Madrid, les victoires peuvent parfois sembler insignifiantes lorsque l’on est déjà concentré sur le prochain défi.

Le prestigieux club de football espagnol a récemment ajouté à son palmarès un 36e titre de champion national le samedi 4 mai. Les Merengues étaient devant la télévision ce soir-là lorsque leur victoire a été confirmée. Tout dépendait du match à domicile contre Cadiz qu’il fallait absolument gagner et de l’incapacité de son rival, le FC Barcelone, à remporter son match contre Gérone.

Les événements se sont déroulés comme prévu. Dans l’après-midi, le Real Madrid a remporté son match contre Cadiz, sur un score de 3-0, grâce à des buts de Brahim Diaz, Jude Bellingham et Joselu. Quant au Barça, il a perdu 4-2 contre Gérone en début de soirée.

Malgré qu’il reste encore quatre journées de championnat, le Real Madrid a une avance considérable de 13 points sur son concurrent le plus proche. Celle-ci garantit mathématiquement que les Madrilènes termineront en première position. A noter également le succès et le bon classement de Gérone, l’équipe surprenante de la saison, qui profite de sa récente victoire pour détrôner son voisin catalan.

Bellingham, un jeune joueur dont la maturité surprend.

L’expérimenté joueur croate, Luka Modric, pourrait bien avoir remporté son dernier titre de champion d’Espagne. Modric, qui se rapproche de ses 39 ans et termine bientôt son contrat, pourrait partir du club lors de la prochaine fenêtre de transfert estivale. Jorge Valdano, une icône du club et écrivain, loue son héritage incomparable, illustré par son professionnalisme, sa modestie, son sens des responsabilités et son dévouement..

Il était déjà certain que le championnat serait remporté bien avant le clasico de la 32e journée (sur 38). Le Real Madrid avait pris le dessus sur le Barça (3-2), grâce à un but en prolongation de Jude Bellingham au stade Santiago Bernabeu.

Bellingham, qui n’a que 20 ans, a montré une maturité étonnante lors de sa première saison avec les Blancs. Le journal El Pais soulignait récemment le fait qu’aucun joueur étranger n’a eu une telle influence sur Madrid à un si jeune âge. Bellingham, qui a rejoint le club l’été dernier depuis Borussia Dortmund, a pris la tête du milieu de terrain sous la direction du coach Carlo Ancelotti. Son ratio buts/ matchs joués (18 pour 26) est le meilleur du championnat.

Au Real Madrid, les internationaux français Eduardo Camavinga et Aurélien Tchouaméni ont confirmé leur place importante dans l’équipe, le dernier ayant prouvé sa fiabilité dans un nouveau rôle en défense centrale. Son entraîneur italien l’a complimenté en février, notant qu’il semblait jouer à ce poste toute sa vie.

Malgré les difficultés rencontrées à cause des longues absences de figures clé telles que le défenseur Eder Militao et le gardien Thibaut Courtois, et même le départ de Karim Benzema durant l’intersaison, le Real Madrid a su persévérer et conserver le caractère distinctif du club. Même s’ils ne brillent pas chaque weekend, leur esprit unifié face aux défis n’est pas égalé en Europe.

En Ligue des Champions, malgré l’opposition intense, ils réussissent défendre leurs intérêts. Ils ont réussi à sortir le tenant du titre, Manchester City, en quart de finale, puis ont ramené un match nul respectable (2-2) lors de leur déplacement à Munich pour la demi-finale aller, le mardi 30 avril.

Dans la Liga, l’opposition traditionnelle entre le Real Madrid, le Barça et l’Atlético de Madrid domine. Cette saison, les Merengues ont fait preuve d’une grande constance, n’accusant qu’une seule défaite, et ce face à leur rival local en septembre.

Le panorama habituel est pourtant un peu perturbé avec Gérone en bonne position pour les places du podium, ce qui représente une anomalie historique, le trio précédemment cité monopolisant habituellement ces places depuis 2012-2013.

Comme un mal qui persiste, le racisme continue d’être un sérieux problème dans les stades espagnols, en dépit des efforts de sensibilisation de la fédération. Les joueurs sont même « presque habitués » aux attitudes racistes d’une portion des supporters, a exprimé récemment Jude Bellingham avec regret. Certains actes racistes ont ciblé spécifiquement le joueur Vinicius.

Vinicius, l’étoile offensive brésilienne, est souvent la cible de propos discriminants et de chants racistes en raison de sa couleur de peau. Il a exprimé son mécontentement en mars dernier, affirmant que la situation s’est aggravée depuis qu’il a évoqué le racisme en Espagne pour la première fois. Il estime qu’il est insulté en raison de sa couleur de peau pour affecter ses performances sur le terrain. Aurélien Tchouaméni, entre autres, a également été victime d’actes racistes pendant un match de championnat à Majorque.
Quant aux nouveaux champions d’Espagne, ils devront attendre un peu plus longtemps pour fêter leur titre national. Mercredi, ils ont rendez-vous au stade Bernabeu pour disputer la demi-finale retour de la Ligue des champions contre le Bayern Munich. Tandis que le Paris Saint-Germain cherche à remporter sa première « coupe aux grandes oreilles », le Real Madrid vise sa quinzième victoire…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1589
Sport

« Retour de Nadal à Roland-Garros »

27 mai 2024
Sans un adieu poignant, une ultime présentation, une dernière acclamation de "vamos", et peut-être, une ultime frisson, l'histoire resterait incomplète. A presque 38 ans, l'ombre de ce géant semble s'éteindre…
example 1584
Sport

« Duel des papys » : Wawrinka élimine Murray

27 mai 2024
La sonorité nasillarde et juvénile de Britney Spears a soudainement retenti sur le court Philippe-Chatrier, suscitant les éveils matinaux. "Oh, baby, baby (...) donne moi un signe /Cogne moi, bébé,…
example 1582
Sport

Leclerc remporte premier Grand Prix Monaco

27 mai 2024
Après une longue attente, Charles Leclerc de Monaco (Ferrari) a enfin remporté le Grand Prix de Monaco le dimanche 26 mai, marquant sa première victoire en Formule 1. Depuis ses…