×
google news

« Paris Saint-Germain: Douzième sacre discret »

Il faut du temps pour que certaines idées fassent leur chemin. Pourtant, les concepts principaux du Paris Saint-Germain (PSG) semblent venir et partir, s’adaptent selon les déceptions en coupe d’Europe, et parfois même prospèrent. Dimanche 28 avril, la défaite de Monaco à Lyon (3-2) a permis au club parisien de décrocher son douzième titre de champion de France, confirmant ainsi le revirement décidé en juin 2022 par Nasser Al-Khelaïfi.

« Peut-être devrions-nous modifier notre devise. ‘Dream Bigger’ [rêver plus grand] c’est bien, mais aujourd’hui, nous devons être plus pragmatiques. Nous ne voulons plus de flamboyance ni de tape à l’oeil, nous en avons fini avec la paillette », déclarait il y’a deux ans le chef du club parisien lors d’une entrevue avec le journal Le Parisien. « Nous exigeons que tous les joueurs soient beaucoup plus performants que la saison précédente. Beaucoup plus!  »

Il est encore trop tôt pour évaluer la saison du PSG, car le club a encore la possibilité de remporter un triplé inédit pour un club français en cas de victoire en Ligue des Champions – Paris affronte le Borussia Dortmund en demi-finales, le 1er et le 7 mai – et en finale de la Coupe de France contre Lyon, le 25 mai. Mais il ne faut pas oublier que le jugement du club parisien ne se fait pas sur base de ses performances en Ligue 1 tant il domine largement le championnat – surtout grâce à ses ressources sans pareil comparées à celles de ses adversaires.

La perception ne coïncide pas toujours avec les résultats obtenus. Par exemple, en 2023, même si Paris dominait le classement du championnat du début à la fin, beaucoup ont considéré cette saison comme l’une des pires dans l’histoire du club sous la gestion qatarie. Au contraire, cette année, le champion français n’a pris la première place de la Ligue 1 qu’après la douzième journée, et pourtant, l’on a l’impression que le changement entrepris il y a deux ans a finalement pris effet. « C’est l’esprit d’équipe qui est la véritable star de cette équipe parisienne », célèbre Luis Fernandez, un ancien footballeur et entraîneur du PSG.

«Le PSG le plus homogène depuis l’époque de Blanc »

Quand Nasser Al-Khelaïfi a décidé de prendre ce nouvel itinéraire en juin 2022, Paris venait de gagner la Ligue 1, mais l’entraîneur Mauricio Pochettino avait déjà conscience de son licenciement imminent. Lionel Messi terminait sa première saison au PSG, mais les relations avec les fans étaient déjà rompues. Le club de la capitale se préparait à recruter Christophe Galtier malgré ses problèmes judiciaires, à subir un autre échec en Ligue des champions, et à faire face à des accusations de laxisme envers Neymar et Messi, accusés de croire être au-dessus de l’institution.

[Le reste de cet article est réservé aux abonnés].

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1589
Sport

« Retour de Nadal à Roland-Garros »

27 mai 2024
Sans un adieu poignant, une ultime présentation, une dernière acclamation de "vamos", et peut-être, une ultime frisson, l'histoire resterait incomplète. A presque 38 ans, l'ombre de ce géant semble s'éteindre…
example 1584
Sport

« Duel des papys » : Wawrinka élimine Murray

27 mai 2024
La sonorité nasillarde et juvénile de Britney Spears a soudainement retenti sur le court Philippe-Chatrier, suscitant les éveils matinaux. "Oh, baby, baby (...) donne moi un signe /Cogne moi, bébé,…
example 1582
Sport

Leclerc remporte premier Grand Prix Monaco

27 mai 2024
Après une longue attente, Charles Leclerc de Monaco (Ferrari) a enfin remporté le Grand Prix de Monaco le dimanche 26 mai, marquant sa première victoire en Formule 1. Depuis ses…