×
google news

POLAR POD, l’extraordinaire projet d’expédition de Jean-Louis Etienne

Le scientifique et explorateur français Jean-Louis Etienne a donné le coup d’envoi de l’extraordinaire projet d’expédition scientifique dans l’océan le plus hostile et le moins étudié de la planète.

POLARPOD, l’extraordinaire projet d'expédition de Jean-Louis Etienne

Jean-Louis Etienne donne le coup d’envoi du projet de l’expédition de la station scientifique PolarPod. Ce navire futuriste de 100m de haut, étudiera dès 2023, l’océan austral.

Polarpod, coup d’envoi du projet d’expédition

Après 10 années de recherches et d’efforts, le scientifique et explorateur français Jean-Louis Etienne a donné le coup d’envoi de l’extraordinaire projet d’expédition scientifique dans l’océan le plus hostile et le moins étudié de la planète.

L’étude de ce qui s’y trame est pourtant un enjeu majeur pour la connaissance scientifique. Cet explorateur des pôles, rêvait depuis 10 ans de pouvoir étudier l’océan austral, là où 3 océans convergent et se rejoignent. Le navire qui dérivera sur le courant circumpolaire antarticque permettra de reccueillir des données essentielles pour comprendre l’équilibre du climat de la Terre.

3 objectifs à cette expedition

  1. Étudier la biodiversité soupsçonnée exceptionelle.
  2. Mesurer les impacts de la vie humaine et la présence de contaminants chimiques et plastiques.
  3. Mesurer l’absorbption du co2.

C’est finalement vers un navire vertical de 100m de haut que J-L Etienne et l’Ifremer se sont orientés. Le lancement de la construction de ce géant des mers dont l’architecte naval est lorientais, devrait voir le jour d’ici 2023. A l’image du FLIP américain, alors créé pour observer les sous marins lors de la seconde guerre mondiale. Cette plateforme verticale de 100 m de hauteur dérivera pendant 3 ans, le temps de la mission, où 8 membres d’équipage se relaieront régulièrement. A l’origine ce projet français , bénéficiera d’une considérable cooperation internationale. A ce titre, toutes les données scientifiques recueillies seront accessibles en open source pour l’intégralité de la communauté scientifique internationale.

A près de 75 ans, ce savant insatiable espère bien découvrir des solutions pour contribuer à mieux comprendre ce qui se joue la bas et ce qui nous permettrait de preserver le plus grand réservoir d’absorbption de co2 de la planète. A suivre absolument la formidable épopée du Polar Pod et des découvertes enthousiasmantes qui ne manqueront pas de nous surprendre.

LIRE AUSSI:

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

loading...
Contents.media