×
google news

Android : Google dans le collimateur de la Commission européenne

La Commission européenne ouvre une enquête sur d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles de la part de Google pour tenter d’imposer son système Android et certains de ses services aux constructeurs de smartphones.

Logo Android

Déjà accusé d’abus de position dominante avec son moteur de recherche par l’Union européenne et dans le viseur des Cnil européennes, Google doit maintenant faire face à une enquête concernant d’éventuelles pratiques anticoncurrentielles afin d’imposer Android aux fabricants de smartphones par le biais de contrats d’exclusivité et de ventes à perte.

La plainte a été déposée par le groupement FairSearch, qui compte en son sein des sociétés comme Microsoft, Oracle ou encore Nokia, et qui accuse Google d’user de pratiques déloyales pourimposer ses services.

Le cheval de Troie de Google

« Google utilise Android comme un cheval de Troie pour tromper ses partenaires, monopoliser le marché du mobile et contrôler les données des utilisateurs », avait expliqué Thomas Vinje, avocat de ce groupement d’entreprises.

Selon ces sociétés, la firme Google aurait vendu délibérément à perte ses licences d’utilisations de l’OS Android et d’avoir d’avoir fait de « possibles demandes pour annuler et/ou retarder le lancement de smartphones » intégrant des services ou un OS concurrent. Ces services imposés par Mountain View aux fabricants pourraient être des applications comme Youtube, qui génèrent près de la moitié des revenus publicitaires du groupe , ou des applications mail ou de géolocalisation.

Google a fait savoir au Financial Times, qui révèle l’affaire, que « Android est une plateforme ouverte qui favorise la concurrence. Les fabricants, distributeurs et les consommateurs peuvent décider comment utiliser Android, notamment quelles applications ils souhaitent utiliser« .

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media