×
google news

L’enfance de l’univers dévoilée par le satellite Planck

Grâce aux données collectées par le satellite Planck, l’Agence spatiale européenne nous a dévoilé la meilleure image à ce jour du rayonnement fossile du Big Bang.

L'univers dévoilé par le satellite Planck

La mission du satellite Planck, lancée en 2009 par l’Agence spatiale européenne (ASA), était d’établir une cartographie complète de notre univers.

Le planisphère dévoilé par l’ASA représente les variations de température de la première lumière émise par notre univers il y a 380 000 ans.

Ces nouveaux chiffres permettent d’avoir un peu plus de précisions sur la naissance de notre univers.

L’ASA a ainsi annoncé que l’univers était plus vieux de 80 millions d’années que ce que l’on croyait. Il serait âgé de 13,81 milliards d’années.

De nouvelles découvertes

Les premiers rayonnements dits « fossiles » ont été découverts en 1965. Selon le CNRS, ils témoignent « de l’état de l’univers lors de sa prime jeunesse et recèle les traces des grandes structures qui se développeront par la suite« . Ces nouvelles données ont également apporté d’autres éléments à notre connaissance de l’univers.

Dans un communiqué, le CNRS confirme la « platitude » de l’univers, une révision à la baisse du rythme de son expansion ainsi qu’une nouvelle évaluation de sa composition qui serait composé de 69,4 % d’énergie noire, de 25,8 % de matière noire et de 4,8 % de matière ordinaire.

Pour réaliser ce planisphère, le satellite Planck a mesuré « les variations d’intensité lumineuse de l’univers primordial« , constitué par des tâches plus ou moins brillantes qui sont « l’empreinte des germes des grandes structures actuelles du cosmos et désignent les endroits où la matière s’est par la suite assemblée, puis effondrée sur elle-même, avant de donner naissance aux étoiles, galaxies et amas de galaxies« .

Loading…

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

Contents.media