×
google news

« Kevin Mayer qualifié pour Paris 2024 »

Kevin Mayer et son alter ego « Keke la Braise » sont des identités familières dans le monde de l’athlétisme. Mayer voyageait à Rome dans le but déterminé d’accomplir les scores minimaux aux championnats d’Europe afin de participer aux Jeux Olympiques à Paris cet été. D’autre part, « Keke la Braise », le surnom porté fièrement par Mayer, représente l’athlète passionné, acharné à surpasser ses propres records, poussant son corps à l’extrême, souvent au point de se blesser. Mayer n’a pas réussi à compléter une seule compétition depuis 2022 et a une longue liste de blessures à son actif.
À Rome, il était indispensable pour Mayer de résister jusqu’à la fin du décathlon pour avoir une chance de se classer. Une évidence à laquelle « Keke la Braise » a dû être confronté. Le premier jour, Mayer a réussi à maîtriser son côté « Keke la Braise ». Tandis que Mayer est allé doucement pendant les cinq premières épreuves, qui ont toujours été un défi pour lui, il a placé des performances bien inférieures à son niveau habituel, terminant la journée en milieu de tableau. Mais il a réussi à terminer la journée.
Le lendemain, Mayer a commencé calmement son 110m haies, une épreuve sur laquelle il s’était auparavant blessé et qu’il redoutait. Il avait même pratiqué le changement de pied d’appui au cas où. Au final, un 14s 29 respectable. Et à ce moment, « Keke la Braise » reprit le contrôle, réprimandant Mayer pour des performances jugées indignes de son titre de détenteur d’un record du monde de 9 126 points. Il était temps de mettre de côté les calculs prudents et d’embrasser son potentiel.

Keke la braise a pris l’initiative, augmentant la pression sur Kevin Mayer et ses nombreux supporters. Il a choisi de commencer la deuxième épreuve de la journée, à savoir le saut à la perche, à une hauteur de 5 mètres. Si Kevin Mayer avait été prudent, il aurait tenté un saut plus bas pour éviter une élimination directe. Keke la braise a jugé que 5 mètres étaient praticables pour Mayer qui a déjà sauté 5,40 mètres. Cependant, à cause du retard accumulé dans le concours, Mayer n’a eu droit qu’à deux essais d’entraînement pour s’y préparer. C’est insuffisant pour quelqu’un qui n’a plus participé à un décathlon depuis une éternité. « Mon élan était hors de contrôle », a déclaré l’athlète par la suite. Premier tentative, échoué. Deuxième tentative, échoué. Le troisième essai était critique. Si Mayer le réussissait, il assurerait sa place à Paris. Si cela échouait, il serait éliminé et tous ses efforts seraient ruinés.
Pour continuer la lecture de cet article, vous devez être abonné sur le reste du 53.78%.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1422
Sport

Euro 2024: Deuxième match France-Pays-Bas

21 juin 2024
Les Bleus ont débuté leur Euro de manière efficiente, le lundi 17 juin, en affrontant l'Autriche. Cependant, leur performance ce soir pourrait être totalement différente, notamment en raison des doutes…
example 1408
Sport

Euro 2024 : Espagne impressionne, domine Italie

21 juin 2024
Dans la Veltins-Arena où le match entre la Roja et la Squadra Azzurra se déroulait, le roi Felipe VI a fait une remarque claire sur la performance de l'équipe espagnole…
example 1389
Sport

« Angleterre déçoit à l’Euro 2024 »

21 juin 2024
Apres l'entrée de l'Angleterre dans l'Euro 2024 de football, le sélectionneur, Gareth Southgate, a convoqué son équipe pour une réunion exceptionnelle. Au coeur des discussions se trouvaient les critiques dirigées…
example 1382
Sport

« NBA soutient talents du basket français »

20 juin 2024
Après de longues négociations, la Ligue nationale de basket (NBA) et le basket français ont trouvé un accord sur le futur des jeunes talents. Dès la saison 2024/2025, un nouveau…