×
google news

« Nouvelle mise en examen policier PSG »

Un officier de police de la Direction Régionale de la Police Judiciaire (DPJ), Frédéric P., a été inculpé en mars dans le cadre de l’affaire dite des « barbouzeries » impliquant le Paris-Saint-Germain (PSG) et son président qatari Nasser Al-Khelaïfi. Il est accusé de « corruption passive par un officier de l’autorité publique », « détournement de l’objet d’un fichier » et « violation de la confidentialité professionnelle ».

Le Parquet de Paris a confirmé cette récente accusation qui concerne également Jean-Martial Ribes, ex-Directeur de la Communication du PSG (2017-2022). Ribes, qui a été mis en examen à l’automne 2023 pour « corruption et trafic d’influence », a été en contact rapproché avec plusieurs officiers du RAID, de la BRB, de la DPJ de la Préfecture de Police de Paris et de la Police aux Frontières (PAF) d’Orly.

Frédéric P., parmi ces officiers, a bénéficié, jusqu’en 2021, de billets pour des matchs au Parc des Princes – souvent VIP les jours de faible affluence – dont il a fait profiter ses proches et collègues. Des remises sur les achats de produits du PSG lui ont également été accordées par M. Ribes.

Qui plus est, Ribes reconnaît que Frédéric P. a réussi à alléger une sanction liée à une infraction routière qu’il avait commise. Ribes admet en garde à vue avoir sollicité Frédéric P. pour réduire le nombre de points de son permis de conduire, considérant cela comme une erreur de sa part.

Dans le cadre d’aider M. Ribes, Frédéric P. a passé en revue des dossiers de police et mené des investigations telles que la vérification des immatriculations et l’examen du solde de points. En 2019, pour faciliter la naturalisation de l’épouse de M. Ribes, il a fait une intervention auprès d’un commissariat, le rôle de la police étant d’établir la vie commune du couple.

Jusqu’ici, l’avocate de Frédéric P., Me Pauline Ragot, n’a pas donné de réponse.

M. Ribes, lors de sa garde à vue, a révélé avoir organisé un jour un match de football au Parc des Princes entre policiers, avant que la pelouse ne soit remplacée. Il a expliqué à la police que 300 personnes avaient participé, faisant suite à l’information de Frédéric P. que jouer dans ce stade était le « rêve » de ses collègues, dans le contexte du trophée de la Préfecture de police.

La lecture de cet article n’est pas encore terminée, il reste 31,29% à lire, réservée exclusivement pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1281
Sport

Programme Euro 2024: Allemagne vise huitièmes

19 juin 2024
Lors de l'Euro 2024, le 14 juin, l'équipe nationale allemande a démarré en force en remportant une victoire de 5 à 1 contre l'Ecosse à Munich. Cinq jours plus tard,…
example 1273
Sport

« Nageurs français anxieux pour Paris 2024 »

19 juin 2024
Marie Wattel, une nageuse spécialisée en papillon, a exprimé son soulagement le dimanche 16 juin après avoir assuré sa place pour les Jeux olympiques de Paris 2024 dans l'épreuve du…
example 1265
Sport

Nouveau textile contre voyeurisme JO 2024

19 juin 2024
Lors des Jeux olympiques qui se tiendront à Paris, plusieurs équipes féminines japonaises, participantes en volley, en athlétisme ou encore en tennis de table, porteront des tenues dotées d'une nouvelle…