×
google news

« Brouillard sur doubles français à Roland-Garros »

Raymond Devos aurait pu conclure en affirmant qu’en double, les choses sont tout sauf simples. À moins de deux mois des Jeux Olympiques, peu de personnes peuvent définir quelle sera la composition des paires françaises dans les diverses disciplines, avec potentiellement deux équipes d’hommes et de femmes, ainsi qu’un duo mixte. Le manque de performances, voire les catastrophes des joueurs français à Roland-Garros ont laissé les choses en suspens sans toutefois éclaircir la situation.

Le vendredi 31 mai, Edouard Roger-Vasselin, éliminé en double messieurs avec son partenaire mexicain Santiago Gonzalez, faisait référence à la citation prêtée à Socrate par Platon: « Aujourd’hui, rien n’est sûr, c’est aussi simple que cela. »

Nous savons ainsi que notre connaissance est extrêmement limitée. Pierre-Hugues Herbert, éliminé rapidement en double mixte dimanche 2 juin, en a presque ri: « C’est très incertain, et à Roland-Garros, nous ne sommes pas loin d’une série Netflix » ajoutant qu’il y avait probablement plus de désillusions que de fins heureuses.

En résumé, passer la « limite ».

L’explication des critères kafkaïens d’élection pour les doubles peut certainement donner un mal de tête considérable. Les règles et leurs nombreuses exceptions sont si complexes qu’elles pourraient brouiller les esprits les plus brillants, y compris un polytechnicien. Les dix meilleurs joueurs de double sont automatiquement sélectionnés, il y a ensuite la question du « poids combiné » des partenaires. Guillaume Heroult, le coordonnateur national des équipes françaises de la Fédération Française de Tennis (FFT), tente de clarifier que le « cut » ou « poids combiné » devrait être proche de 50. Si on somme les classements de deux joueurs – chacun classé 20e et 30e – cela pourrait être acceptable pour les Jeux Olympiques.
Au final, c’est la FFT qui décide quelles équipes seront inscrites. Les responsables de FFT analysent les performances des Français à Roland Garros pour déterminer quels duos vont potentiellement passer le « cut » et réussir aux Jeux Olympiques. Ensuite, une liste de six joueurs par sexe, dont quatre en simple, est soumise.
Chez les hommes, les mieux classés sont Ugo Humbert, Gaël Monfils, Arthur Fils, et Corentin Moutet – Adrian Mannarino, mal à l’aise sur terre battue, a décidé de céder sa place. Pour les dames, Caroline Garcia, Clara Burel, Diane Parry et Varvara Gracheva sont – sauf imprévu – les prochaines sélectionnées.
La fin de cet article est réservée aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1705
Sport

« France-Pologne: Match Crucial pour les Bleus »

25 juin 2024
Habituellement, le troisième tour des Bleus dans les grandes compétitions sert de plateau pour mettre en avant de nouvelles étoiles, même si il ne garantit pas toujours de moments mémorables.…