×
google news

Moutet qualifié pour les huitièmes, Roland-Garros 2024

Pour plus de deux heures, une fascinante confrontation de techniques a eu lieu. Une bataille souvent asymétrique, mais jamais lassante, menée au bord du gouffre. D’un côté, un espiègle imprévisible, débordant de créativité et d’émotion, adepte du danger. De l’autre, dépassant son adversaire de 15 centimètres, un homme robuste, logique et résistant, mais pas réticent à jouer magnifiquement. Entre les deux, il y a eu des échanges incroyables, des erreurs rapidement effacées par des gestes exquis et parsemés de revirements inattendus.

Comment résumer ce match passionnant ? Peut-être par la balle de match : le « petit », qui a servi douze fois une cuillère au « grand », finit avec un as. Moments d’extase. Le vendredi 31 mai en fin de soirée, Corentin Moutet a vaincu l’Autrichien Sebastian Ofner (3-6, 6-4, 6-4, 6-1), sur un court Suzanne-Lenglen en liesse. Pour la première fois à 25 ans, le 79e joueur mondial atteint les huitièmes de finale de Roland-Garros. C’est une première depuis 2020 pour un Français.

Dans les gradins, près de minuit, une grande partie des 10 000 sièges est encore occupée. Malgré l’heure tardive, les fans sautent et crient : « Qui ne saute pas n’est pas Moutet, hey! » Entre les sets, ils ont entonné La Marseillaise et fait la ola. Jusqu’à présent, depuis le début du tournoi morose, les moments à célébrer ont été rares pour le public français, qui a réagi en conséquence. Corentin Moutet, habitué des « spectacles », a en retour offert aux spectateurs une palette d’émotions incroyable.

Après avoir réalisé un superbe coup sur le terrain, le joueur Français exprimait avec joie au micro : « Nous avons été formidables, merci énormément pour votre soutien. » Le jeune originaire de Neuilly-sur-Seine vient d’accomplir un rêve d’enfant : « Pour nous, les Français, Roland est un tournoi qui fait partie de notre jeunesse. J’ai vu Nadal triompher ici 25 fois ! J’espère que vous avez adoré cette soirée et que vous adorerez dimanche. » Le match s’annonce palpitant face à l’Italien Jannik Sinner, un joueur de grande taille au jeu précis et numéro 2 mondial.

Rigueur et folie

Avant la fin de cette soirée fantastique, tout avait démarré avec une surprise. En fin de journée, la pluie, qui était persistante, commence à devenir trop présente. Dans ce Roland-Garros humide, avec des averses régulières et un ciel gris gâchant les matchs, que faire du match entre Moutet et Ofner, initialement prévu en dernier sur le court Simonne-Mathieu ? Les organisateurs trouvent une solution en reprogrammant le match sur le court Lenglen, grâce à l’aide du Grec Stefanos Tsitsipas qui venait de terminer son match en trois sets rapides. Avec son nouveau toit, le court offre la possibilité d’échapper à la pluie et la promesse d’une compétition ininterrompue. Cela a pu réconforter Moutet, qui avait jusqu’à présent remporté ses deux premiers tours sur le Simonne-Mathieu.

Il reste 61.14% de cet article pour les abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1573
Sport

« JO 2024: Primes de 1500 euros approuvées »

23 juin 2024
Dimanche 23 juin, le gouvernement a révélé des documents permettant l'attribution de bonus supplémentaires d'un montant pouvant atteindre 1 500 euros à divers groupes de fonctionnaires intervenant lors des Jeux…