×
google news

« Roland-Garros: Cornet tourne page après 20 ans »

Le mardi 28 mai, Roland-Garros était habillé comme pour le jour des morts. Le ciel gris-nuageux s’étirait au dessus des spectateurs en ponchos colorés essayant sans grand succès de se frayer un chemin parmi les parapluies noirs qui peuplaient les allées. Un temps parfaitement en phase avec l’ambiance du tournoi qui, depuis le début de la saison, ressemble à un long cortège d’adieux.
Dominic Thiem, double vainqueur en finale et bientôt retraité – éliminé dès les qualifications –, Jérémy Chardy (parti en retraite l’année précédente), et moins récemment, le grand Rafael Nadal, ont tous reçu leur tribut tennistique. Amelie Mauresmo a donc marqué la fin de carrière d’Alizé Cornet.
La joueuse de Nice, âgée de 34 ans, avait annoncé en début du mois de mai que ce vingtième Roland-Garros consécutif serait son dernier et qu’elle rangerait ses raquettes pour de bon. Invitée par la Fédération française de tennis, la 106e joueuse mondiale n’a malheureusement pas pu faire face à Qinwen Zheng de Chine (8e mondiale et finaliste de l’Open d’Australie précédent) qui l’a déroutée (6-2, 6-1).

En dévoilant ses sentiments après sa dernière prestation, la joueuse de tennis française Alizé Cornet s’est exprimée devant un court Philippe-Chatrier largement vide. Elle a exprimé ses regrets en disant qu’elle aurait aimé faire une meilleure performance, mais qu’elle ne peut pas changer qui elle est. Une grande partie du public n’avait pas pris la peine d’attendre la fin de son match avant de partir pour déjeuner, ce qui a duré 1 heure et 23 minutes.

Cornet a décrit cette dernière prestation comme la fin d’un chapitre important de sa vie, mélangeant son parcours de tennis professionnel qui dure depuis deux décennies avec le tennis qu’elle a commencé à jouer dès l’âge de 4 ans. Elle n’a pas pu contenir son émotion après ce dernier match, car cela lui rappelait son parcours personnel.

Alors qu’elle n’avait que 15 ans en 2005, Cornet a réalisé son rêve d’affronter sa bien-aimée Amélie Mauresmo dans le court Suzanne-Lenglen, malgré le fait que Mauresmo, 3e mondiale à l’époque, l’ait facilement vaincue. Mais Mauresmo avait prédit un avenir brillant pour l’adolescente, qui a remporté le tournoi junior deux ans plus tard.

Lors de son dernier match, Cornet a adressé ces mots à Mauresmo : « J’ai été ramasseuse de balles pour toi quand j’avais 11 ans, ensuite on s’est jouées en 2005 lors de mon premier Roland-Garros, et maintenant je me retire dans ton tournoi, j’ai l’impression de boucler la boucle ». Elle était submergée par les souvenirs en regardant les images de sa carrière qui étaient diffusées sur les écrans du court.

Il reste encore 55.87% de cet article à découvrir. Seuls les abonnés ont accès à la suite.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 810
Sport

Euro 2024 : Allemagne accueille talents français

12 juin 2024
Benjamin Pavard, Ibrahima Konaté, Randal Kolo Muani, Jonathan Clauss, Marcus Thuram et Ousmane Dembélé, membres de l'équipe de France de football, trouveront un sens spécial à l'Euro 2024 (du 14…
example 805
Sport

Alcaraz et Nadal pour Paris 2024

12 juin 2024
L'autorité indéniable de Roland-Garros, l'individu distingué par quatorze triomphes à la porte d'Auteuil et le champion de l’édition 2024, Carlos Alcaraz et Rafael Nadal ont été choisis pour representer l’Espagne…
example 764
Sport

« Kevin Mayer qualifié pour Paris 2024 »

12 juin 2024
Kevin Mayer et son alter ego « Keke la Braise » sont des identités familières dans le monde de l'athlétisme. Mayer voyageait à Rome dans le but déterminé d'accomplir les…