×
google news

« Simone Biles, heureuse et prête pour Paris 2024 »

A trois mois des Jeux olympiques (JO) de Paris, la présence emblématique de Simone Biles est incertaine. Elle avait remporté quatre titres lors des JO de Rio en 2016, mais son apparition à Paris est encore un mystère. Néanmoins, l’athlète américaine semble prête à reprendre sa place sur le podium de la gymnastique. Simone Biles, 27 ans, a remporté samedi 18 mai le concours général de la Core Hydration Classic au Connecticut, ouvrant la voie à une excellente préparation olympique.

Dans ce concours, Biles a excellé dans deux des quatre agrès : le saut et le sol, réussissant le complexe « Yurchenko » double carpé, une manoeuvre maintenant connue sous le nom de « Biles II ». Ces performances lui ont permis d’accumuler un total de 59,5 points, soit 1,85 de plus que sa rivale américaine Shilese Jones, qui cherche aussi à se qualifier pour les JO de Paris. Le score de Biles a été le plus élevé depuis son retour à la compétition, après avoir quitté les Jeux de Tokyo en 2021 pour des raisons de santé mentale.

Au Japon, l’athlète américaine avait expliqué que son retrait était dû à sa volonté de se concentrer sur sa santé mentale, choisissant de ne pas mettre en péril son bien-être. Après sa dernière victoire, Biles avait l’air radicalement différente et plus positive. « J’étais juste contente d’être de retour, sentant de nouveau cette poussée d’adrénaline. Je ne peux pas vraiment me plaindre de la manière dont le concours s’est passé », a déclaré Biles à NBC.

Selon sa coach, Cécile Canqueteau-Landi, Biles aborde désormais son sport avec une approche différente par rapport à avant. « Peut-être que ce n’est pas visible, mais elle est beaucoup plus sereine, elle apprécie de compétir et de prendre du plaisir », a mentionné la Française, citée par ESPN. « Sincèrement, je crois qu’elle a compris la raison pour laquelle elle pratique ce sport – et je pense que pour la toute première fois, elle le fait réellement pour elle-même. »
Il semble néanmoins invraisemblable, mais Biles pourrait éventuellement ne pas concourir aux Jeux olympiques. La gagnante de l’épreuve du concours général lors des sélections olympiques, qui auront lieu du 27 au 30 juin prochain, se qualifiera directement pour les Jeux. Quatre autres gymnastes américaines seront choisies par un comité. En amont, les candidates les plus prometteuses essayeront d’obtenir leur place pour ces qualifications lors des championnats nationaux au Texas, du 30 mai au 2 juin.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi