×
google news

« Petits Poucets: Belles Histoires, Pas Affaires »

Le potentiel de Stade Brestois pour participer à la Coupe d’Europe à domicile semble être mis en question, suite à une décision de l’UEFA de non-homologation de leur stade, Francis-Le Blé, malgré leur qualification obtenue le dimanche 28 avril. Sauf si la capacité est réduite à 5000 places dans une seule tribune, principalement à cause de la conception tubulaire des trois autres tribunes, l’UEFA n’acceptera pas. Les efforts de la direction de Stade Brestois pour convaincre l’UEFA en présentant un rapport indiquant les mesures de sécurité, une augmentation du nombre de places dans la tribune de presse et la salle de conférence, l’amélioration de la connectivité internet et l’installation d’une zone réservée pour les sponsors et diffuseurs, n’ont pas encore abouti. Les chances sont qu’ils devront soit jouer devant une audience limitée à leur domicile, soit choisir un autre site, possiblement chez leurs rivaux régionaux comme le Roazhon Park à Rennes.

Cette situation n’est pas unique. Les voisins de l’US Concarneau ont dû changer de lieu de jeu plusieurs fois lors de la saison de Ligue 2, en passant de Guingamp à Lorient via Brest. La Ligue de football professionnel a également refusé l’accès du club de Luzenac à cette division en 2014 pour des raisons similaires, ce qui a entraîné une rétrogradation de l’équipe ariégeoise à la 7ème division nationale. Il semble qu’atteindre le sommet ne signifie pas toujours qu’un club pourra jouer sur son propre terrain.

En dépassant simplement les dimensions, les cahiers des charges régissent l’organisation de l’accueil du cirque médiatique et commercial des matchs, qui ne toléraient plus les terrains autrefois appelés « champêtres » ou « bucoliques » et qui devenaient régulièrement des pièges pour les grandes équipes.
Francis-Le Blé est l’un des rares d’où l’on peut encore observer le paysage extérieur, où on peut voir les niveaux supérieurs des immeubles surgir au-dessus des gradins, où Bafétimbi Gomis avait envoyé un tir au-delà de ces derniers en 2013.
À notre époque, de tels stades typiquement britanniques se voient leurs coins obstrués, leur ciel largement bloqué par des toits enveloppants. Dans les stades « arenas » modernes, il est même caché derrière un toit rétractable, facilitant la transformation du football en sport d’intérieur.
Le Stade brestois est d’ailleurs prévu de se métamorphoser d’ici 2027 dans un nouvel espace, modestement dimensionné (15 000 sièges), mais qui poussera la modernité jusqu’à adopter un « naming » commercial. L’Arkea Park sera admissible pour la coupe d’Europe, mais le club le sera-t-il de nouveau ?
La suite de l’article est réservée aux abonnés, seuls 38,96% sont accessibles au public.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1285
Sport

Agbégnénou échoue pour septième titre mondial

21 mai 2024
Clarisse Agbégnénou, malgré être la championne du monde en titre en judo, n'a pas réussi à obtenir un septième titre aux Championnats du monde d'Abu Dhabi, aux Emirats Arabes Unis.…
example 1272
Sport

Thibus, l’escrimeuse française, vise Paris 2024

21 mai 2024
Ysaora Thibus, la championne française d'escrime, ne devrait pas être sanctionnée malgré un test positif à l'ostarine, une substance anabolisante, selon une décision rendue par le tribunal disciplinaire de la…
example 1224
Sport

Stratégie française pour Paris 2024 Paralympiques

20 mai 2024
Le 13 septembre 2021, le président Emmanuel Macron n'a pas hésité à exprimer son admiration pour l'équipe paralympique française, soulignant leur stabilité et réussite collective. Il a félicité leur performance…