×
google news

« Real Madrid élimine Manchester City aux tirs au but »

Le Real Madrid a réussi à métamorphoser son jeu à l’écoute de l’hymne de la Ligue des champions. Au cours du quart de finale retour le mercredi 17 avril, face à Manchester City, les Madrilènes avaient des défis significatifs à relever : renverser les champions en titre, résister à l’émotion intense de la foule présente à l’Etihad Stadium de Manchester et effacer le traumatisme de la saison précédente où ils avaient subi une lourde défaite contre les Sky Blues (0-4). L’issue finale de la rencontre, a culminé avec une séance de tirs au but, riche en suspense mais faible en offensives. Les joueurs de Carlo Ancelotti ont su tirer leur épingle du jeu. Ils peuvent maintenant, après avoir récupéré de ces tensions, diriger leur focus sur le prochain tour où ils affronteront le Bayern Munich, qui a éliminé Arsenal.

L’un des instants marquants qui restera sans doute dans les annales est le moment où le défenseur allemand, Antonio Rüdiger, a fait face au gardien Ederson pour propulser son équipe vers la demi-finale grâce à un tir puissant. Toutefois, la prestation exceptionnelle d’Andriy Lunin, le gardien ukrainien du Real Madrid pourrait être moins soulignée. Pourtant, vers la fin de la rencontre, Lunin a joué un rôle majeur en repoussant les tentatives successives de Bernardo Silva et Mateo Kovacic, guidant ainsi son équipe vers la victoire.

Après avoir décroché le championnat, la Coupe d’Angleterre et la Ligue des champions la saison précédente, les Mancuniens dirigés par Pep Guardiola sont conscients qu’ils ne pourront pas réaliser un deuxième triplé consécutif. Leurs regrets seront nombreux. En premier lieu, l’incapacité de se distinguer lors d’un match aller qu’ils avaient dominé mais qui s’est soldé par une égalité (3-3). Ensuite, l’échec à prendre l’avantage lors du match retour, surpris par un but initial de Rodrygo (12e).

La défense du Real Madrid a vacillé, mais a finalement tenu bon. Il est clair que les Citizens ont tout tenté : 33 tirs, 18 corners, 64 % de possession du ballon. Presque tous les chiffres penchaient en faveur des Anglais, mais leur manque de précision en attaque a été flagrant.

Kevin de Bruyne, absent lors du match aller en raison de maladie, est parvenu à percer la défense avec un tir puissant du plat du pied (1-1, 76e). Les Madrilènes, déjà sur la défense, ont lutté vaillamment pour maintenir l’égalité et ont arraché la séance de tirs au but. Ils ont réussi de façon impressionnante, déjouant même une tentative de vol à la fin de la prolongation avec un tir cadré de Rüdiger.

« Selon Jude Bellingham, le milieu de terrain anglais du Real Madrid, l’attitude a été décisive dans le match d’aujourd’hui, comme il l’a déclaré lors d’une interview avec TNT Sports. Selon lui, remporter une rencontre représente une immense satisfaction. Il convient d’interpréter cela en tant qu’obligation plutôt qu’une pression si l’on souhaite faire partie d’une équipe telle que le Real Madrid. Les Merengue, toujours invincibles, sont toujours dans la course pour remporter une quinzième « Coupe aux Grandes Oreilles » et continuer à battre leur record dans les compétitions européennes les plus prestigieuses.

Pour atteindre cet objectif, ils devront peut-être surpasser le Paris Saint-Germain en finale. Mais avant cela, un face-à-face redoutable les attend contre le Bayern Munich. Dans le dernier quart de finale retour de la nuit, les Allemands ont réussi à vaincre les Anglais d’Arsenal (1-0) en Bavière. Après un match longtemps verrouillé, Joshua Kimmich a débloqué la situation en deuxième mi-temps avec un but de la tête, après un match nul au match aller (2-2). »

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1534
Sport

Xabi Alonso, architecte du miracle Leverkusen

26 mai 2024
Pour la toute première instance cette saison, Xabi Alonso s'est trouvé perdu pour les mots. Dans une première, son Bayer Leverkusen a mis un terme à sa série de 51…
example 1518
Sport

Sixième étoile européenne pour Toulouse Rugby

25 mai 2024
Finalement, c'est Toulouse qui a remporté la victoire. Ce n'est pas une surprise avec le Stade toulousain qui n'a jamais perdu en finale depuis 2008. Les joueurs en rouge et…