×
google news

« Stade Brestois Vise la Ligue Champions »

En 2023 durant la période estivale, l’intelligence artificielle développée par la plateforme sportive Opta avait effectué une simulation des performances de la Ligue 1, utilisant comme référence les cotes du marché des paris sportifs. Selon ces estimations, le Stade brestois avait une probabilité inférieure à 0,1% de se hisser parmi les deux meilleures équipes de l’édition. Cependant, à seulement six matchs de la fin, l’équipe du Finistère se trouve shockingly à la deuxième place, surpassant l’AS Monaco, le LOSC Lille et bien loin devant leur voisin Rennais.

Devrions-nous en déduire que les prédictions liées au football détiennent toujours une part d’incertitude ? Ou que le Brest fait preuve d’une performance exceptionnelle ? Probablement les deux. « Aucun supporter n’aurait parié nos économies sur notre position à ce stade de la saison », déclare Eric Roy, l’entraîneur.

Depuis son association au club, l’équipe a subi une transformation malgré un budget restreint. Pour mettre en perspective : une enveloppe de recrutement aussi mince qu’une crêpe. « J’ai dépensé 500 000 euros lors du dernier mercato », précise Grégory Lorenzi, le directeur sportif.

Ayant seulement le quinzième plus gros budget parmi les dix-huit clubs de la ligue, le Stade brestois n’a pas les moyens de concurrencer financièrement des clubs comme l’Olympique de Marseille. Cependant, au bout de 28 journées de Ligue 1, ils ont une avance de 14 points sur les Marseillais, qui sont actuellement huitièmes. Alors que des clubs de taille moyenne comme le RC Strasbourg bénéficient de nouvelles ressources grâce à leur acquisition par un consortium américain, le Stade brestois reste sous la propriété des frères Le Saint, des entrepreneurs locaux en tête de la distribution de produits frais en France.

Grégory Lorenzi, le directeur sportif, a une compétence particulière pour découvrir des talents émergents à un coût réduit. Bradley Locko, Lilian Brassier et Romain Del Castillo sont parmi ceux qui ont trouvé un nouveau souffle dans le Finistère après avoir eu peu de temps de jeu dans leurs clubs précédents. Pierre Lees-Melou, qui est arrivé de Norwich, en Angleterre, en 2022, est devenu l’un des meilleurs joueurs de la Ligue 1. Le milieu de terrain illustre également l’attitude d’équipe : « Nous ne sommes pas un groupe de célébrités. Nous nous battons tous, les uns pour les autres », assure le footballeur qui a tardé à passer professionnel.

Il n’y a pas si longtemps, le Stade brestois, qui avait la même structure, accumulait les pertes, y compris une défaite à domicile de 7-0 infligée par Montpellier le 28 août 2022. L’entraîneur Michel Der Zakarian a finalement été remplacé par Eric Roy en janvier 2023.

Il reste 63,5 % de cet article à lire, réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1589
Sport

« Retour de Nadal à Roland-Garros »

27 mai 2024
Sans un adieu poignant, une ultime présentation, une dernière acclamation de "vamos", et peut-être, une ultime frisson, l'histoire resterait incomplète. A presque 38 ans, l'ombre de ce géant semble s'éteindre…
example 1584
Sport

« Duel des papys » : Wawrinka élimine Murray

27 mai 2024
La sonorité nasillarde et juvénile de Britney Spears a soudainement retenti sur le court Philippe-Chatrier, suscitant les éveils matinaux. "Oh, baby, baby (...) donne moi un signe /Cogne moi, bébé,…
example 1582
Sport

Leclerc remporte premier Grand Prix Monaco

27 mai 2024
Après une longue attente, Charles Leclerc de Monaco (Ferrari) a enfin remporté le Grand Prix de Monaco le dimanche 26 mai, marquant sa première victoire en Formule 1. Depuis ses…