×
google news

« France prépare l’Euro 2024 sans Griezmann »

La dernière participation d’Antoine Griezmann à un match de l’équipe française remonte au 13 juin 2017 contre l’Angleterre. À cette époque, le footballeur Warren Zaïre-Emery n’était pas encore âgé de 11 ans et demi. Près de sept ans plus tard, il est prêt à prendre le relais de Griezmann, pour le match amical opposant la France à l’Allemagne au Groupama Stadium à Décines-Charpieu, dans la banlieue de Lyon, le samedi 23 mars à 21 heures.
Griezmann, qui a dû se retirer après 84 matchs consécutifs en raison d’une douleur à la cheville, a fait l’objet de discussions au sein des Bleus tout au long de la semaine. Tout comme ses collègues, Warren Zaïre-Emery a dû envisager les répercussions de l’absence de celui qu’il considère comme le « vétéran » du groupe.
Pour débuter son programme de préparation à l’Euro 2024, qui se déroulera du 14 juin au 14 juillet, l’équipe masculine française de football va devoir se passer de son joueur clé lors du match contre l’Allemagne. Comment vont-ils s’y prendre ? La solution n’est pas évidente, pas plus que la difficile tâche d’imaginer les Bleus sans Griezmann. Seuls 5 des 23 joueurs actuels ont déjà joué un match sans la présence de l’attaquant de l’Atlético de Madrid.

« Depuis mon intégration dans l’équipe nationale, j’ai toujours compté sur sa présence à mes côtés », a confié un Kylian Mbappe qui se sent un peu abandonné lors de cette convocation sans son co-capitaine. Les absents ont parfois raison ; celui qui manquera aux deux matchs à venir de la France sait qu’il retrouvera sa place en juin. Il a pu jouir des compliments de ses collègues ces derniers jours. « C’est un joueur irremplaçable », selon les paroles partagées par Kylian Mbappé et Marcus Thuram cette semaine.

L’absence de Griezmann, une opportunité pour « expérimenter certaines choses »
Néanmoins, les footballeurs français ont exprimé leur optimisme à trouver des solutions de substitution sans perturber le jeu de l’équipe. « Nous avons les ressources nécessaires dans l’équipe pour compenser cette blessure », rassure Aurélien Tchouaméni, le défenseur du Real Madrid. Adrien Rabiot, milieu de terrain de la Juventus, considère cela comme une opportunité de « tester certaines choses », tandis que Kylian Mbappé pense que « si ton plan A échoue, tu dois avoir un plan B ». « Mieux vaut que cela se produise maintenant qu’en deux ou trois mois », renchérit leur entraîneur Didier Deschamps. Cela donne l’occasion de voir quelque chose de différent.

Le sélectionneur, conscient qu’une grande partie des joueurs de la liste actuelle fera partie de celle de l’Euro qu’il dévoilera en mai, a mentionné qu’il mène « des réflexions sur deux, trois ou quatre » éléments. Les deux matchs amicaux à venir devraient lui donner l’occasion d’évaluer l’équipe, pour obtenir des éclaircissements sur certains postes où l’incertitude persiste, comme celui de l’attaquant de pointe, convoité par Marcus Thuram, Olivier Giroud et Randal Kolo Muani.

Malgré certaines incertitudes, le coach voit positivement une saine rivalité au sein de l’équipe nationale française. Avec une belle performance en 2023 (une simple défaite en septembre contre l’Allemagne, 1-2), l’équipe est armée de confiance pour cette nouvelle année. L’absence de Mbappe, mis au repos, a permis à l’Allemagne de reprendre du souffle à un moment difficile.
Didier Deschamps a cumulé 150 matches en tant que chef des Bleus.
Même avec l’arrivée de Julian Nagelsmann comme entraineur, l’Allemagne continue de lutter, enregistrant deux défaites contre la Turquie (2-3) et l’Autriche (0-2). «C’est un bon test puisque c’est une des meilleures équipes du monde», souligne Mbappé. Un match de préparation idéal à quelques mois des championnats d’Europe, ce qui permettra à certains joueurs de se démarquer pour la sélection ou pour gagner une place dans le onze de départ.
La non-présence de Griezmann et le futur de Mbappé, qui ont été discutés avant le match contre l’Allemagne, ont opacifié un des points d’importance de cette première assemblée de l’équipe française de l’année: le reproche de Deschamps à Hubert Fournier. Ce dernier est le directeur technique national de la FFF, qui a proposé un plan pour améliorer les compétences des équipes françaises lors des séances de tirs au but. Cela a été mal reçu par le staff, encore sous le choc des défaites contre la Suisse et l’Argentine en Euro 2021 et Coupe du monde 2022 respectivement.

Le sélectionneur semble plus détendu ces derniers jours, après cette attaque sans précédent et le discours qu’il a prononcé lors de son douzième mandat. Le match contre l’Allemagne sera le 150ème qu’il dirigera pour l’équipe de France. Antoine Griezmann, son joueur préféré, manquera à l’appel, mais le capitaine Kylian Mbappé sera bien présent. Deschamps a souligné que, bien que non essentiel, ce match est important. Ceci est particulièrement vrai alors que la préparation pour la Coupe d’Europe 2024 est sur le point de commencer.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1230
Sport

Duplantis bat record avant Paris 2024

21 avril 2024
Armand Duplantis, le prodigieux perchiste suédois, continue d'élever la barre. Dominant son domaine depuis plusieurs années, Duplantis a une fois de plus repoussé son propre record mondial de saut à…