×
google news

« Paris 2024: Athlètes russes et biélorusses interdits »

Dans l’affrontement continu entre le Comité International Olympique (CIO) et la Russie, un développement significatif est survenu. Le mardi 19 mars, à Lausanne en Suisse, lors du premier jour de la réunion de sa commission exécutive, le CIO a décidé de ne pas inclure les athlètes russes et biélorusses dans le défilé des délégations lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024, qui se tiendra le 26 juillet. Une décision concernant leur participation à la cérémonie de clôture sera prise plus tard. Cela intervient alors que la Russie tente constamment de dénigrer l’organisation basée à Lausanne depuis son exclusion des sports mondiaux, suite au déclenchement de la guerre en Ukraine fin février 2022.

De plus, le CIO a établi, mardi dans un communiqué, les règles à suivre pour les athlètes de ces deux pays, appelés « athlètes individuels neutres » (AIN), pour leur participation aux jeux du 26 juillet au 11 août. Les médailles gagnées par ces délégations ne seront pas incluses dans les classements des médailles. Au lieu des drapeaux russes et biélorusses sur les podiums, un drapeau AIN sera hissé et un hymne AIN sans paroles – spécialement créé pour l’occasion – sera joué, respectant les conditions de neutralité définies par le CIO en décembre 2023.

L’organisation a clarifié mardi que 12 athlètes russes et sept biélorusses se sont jusqu’à présent qualifiés pour les Jeux de Paris 2024 parmi les environ 6 000 places déjà accordées – au total 10 500 athlètes sont censés participer aux compétitions estivales. On estime que jusqu’à 55 russes pourraient participer aux Jeux olympiques, selon le CIO, ce qui est bien inférieur aux 330 qui ont concourus à Tokyo en 2021.

Pour scruter les athlètes qualifiés, un comité d’examen composé de trois membres du CIO sera établi, qui évaluera leur « admissibilité ». Nicole Hoevertsz, ancienne nageuse néerlandaise et vice-présidente du CIO, présidera ce comité, assistée de l’ancien basketteur espagnol Pau Gasol et de l’ancien joueur de ping-pong sud-coréen Seung Min-ryu.

Le CIO a rejoint la position du Comité international paralympique (IPC) qui avait décidé le 6 mars d’exclure les athlètes russes et biélorusses de la cérémonie d’ouverture des Jeux paralympiques, prévue pour le 28 août. L’IPC avait également décidé de ne pas inclure dans le tableau des médailles celles gagnées par les délégations des deux pays pendant les onze jours de compétitions (du 28 août au 8 septembre). Le reste de l’article est réservé aux abonnés.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 1230
Sport

Duplantis bat record avant Paris 2024

21 avril 2024
Armand Duplantis, le prodigieux perchiste suédois, continue d'élever la barre. Dominant son domaine depuis plusieurs années, Duplantis a une fois de plus repoussé son propre record mondial de saut à…