×
google news

Megaupload : Kim Dotcom demande un recours à la Cour suprême

Le trublion Kim Dotcom, fondateur de feu Megaupload, fait à nouveau parler de lui après avoir saisi la Cour suprême de Nouvelle-Zélande concernant sa possible extradition ves les Etats-Unis.

Kim Dotcom (Kim Schmitz)

Au mois de mars 2013, Kim Schmitz, qui se fait appeler Kim Dotcom, avait saisi la cour d’appel afin de pouvoir consulter l’ensemble des pièces du dossier concernant l’affaire Megaupload, mais s’était vu refuser cette demande d’accès par les juges.

La plus haute juridiction du pays, à savoir la Cour Suprême, a donc été saisie par les avocats de l’accusé.

Selon eux, cet accès aux milliards de mails, sur lesquels s’appuie l’administration américaine pour poursuivre Kim Dotcom, leur offrirait la possibilité de pouvoir mieux contester la demande d’extradition demandée par les autorités américaines lors de l’audience prévue au mois d’août.

La Cour suprême a indiqué que cette demande était recevable, sans toutefois fixer de date pour son examen.

Le fondateur de Megaupload et du nouveau service d’hébergement de fichiers Mega est accusé par les autorités américaines d’avoir violé les droits d’auteurs en mettant à disposition des internautes des films piratés, des séries télévisées, des oeuvres musicales ainsi que toutes oeuvres soumises à la législation du copyright. Il est par ailleurs accusé de blanchiment d’argent et de fraude fiscale.

Il risque jusqu’à 20 ans de prison aux Etats-Unis si sa demande d’extradition était acceptée par les autorités judiciaires néo-zélandaises.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media