×
google news

Paris 2024: l’Insep soutient les Bleus

L’Institut national du sport, de l’expertise et de la performance (Insep) offre ses services aux équipes olympique et paralympique de la France. À partir du 8 juillet et jusqu’au 8 septembre, l’Insep, qui sera le site du passage de la flamme olympique le 15 juillet, devient le campement des athlètes français qui se déploient pour les Jeux. C’est plus qu’un simple camp, car cet institut, connu comme le berceau des champions français, sert également comme précurseur du village des athlètes situé à Seine-Saint-Denis. Plus de deux cents sportifs et membres du staff seront logés à l’Insep pendant les dix premiers jours des Jeux, correspondant au pic de présence des athlètes français.
Leur séjour continuera jusqu’à leur départ pour le village des athlètes, parfois quelques jours seulement avant le début de leurs épreuves. Seize fédérations olympiques et sept paralympiques ont prévu, suivant un planning minutieux, d’utiliser les installations sportives de l’Insep et ses services connexes (restauration, centre médical ouvert toute la semaine, optimisation de la performance…) – à un coût de 90 euros par jour et par athlète.
Durant ces deux mois, l’accès à l’institut, situé au bois de Vincennes, à Paris, sera interdit aux délégations étrangères – avec quelques exceptions, notamment l’équipe féminine australienne de water-polo ou des joueurs de badminton brésiliens. Les jeunes résidents habituels de l’Insep, quant à eux, ont été invités à s’entraîner dans les installations de leur fédération d’origine.

Les délégations sportives françaises choisiront de s’entraîner à proximité du village olympique, selon le directeur général de l’Insep, Fabien Canu. Il a fait cette annonce aux journalistes le 4 juillet, expliquant que ce choix est dû au fait que l’endroit est familier pour eux et peut accommoder les besoins supplémentaires de certains entraîneurs et partenaires qui ne pourront pas séjourner au village en raison des restrictions d’espace.

La plupart des sportifs olympiques et paralympiques français, soit plus de la moitié des 565, ainsi que les trois quarts des 240 paralympiens, transiteront par l’Insep avant et pendant les Jeux. Cependant, pour certains sportifs dont les sites de compétition se situent loin de Paris, comme les paddle-boarders et les surfeurs à Tahiti, ils n’auront pas besoin du village olympique.

Les joueurs de basketball, quant à eux, ont choisi de rester en permanence à l’Insep, un lieu qui leur est familier et où ils se sentent à l’aise, selon Fabien Canu. Pour répondre à leurs besoins spécifiques, des lits de 1,60 m x 2,60 m ont été mis en place pour Victor Wembanyama et d’autres coéquipiers de grande taille.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Lire aussi

example 955
Sport

« Tour de France 2024: 15ᵉ Étape »

14 juillet 2024
Nous vous accueillons pour la couverture en direct de la 15e étape du Tour de France 2024, qui est la 111e édition de cet événement majeur du cyclisme. C'est aussi…
example 953
Sport

Lamine Yamal, Symbole Espagnol en Finale Euro

14 juillet 2024
Durant l'été, nombre d'adolescents tirent profit des camps d'été, ce qui leur donne l'occasion de vivre une première expérience en dehors du confort familial. Toutefois, Lamine Yamal n'est pas un…
example 944
Sport

« XV de France: Défaite en Argentine »

14 juillet 2024
L'équipe nationale de rugby de France, aussi connu sous le nom de XV de France, a connu un été tumultueux. Le samedi 13 juillet a marqué la fin de leur…
example 913
Sport

« Pogacar, invincible et incompris, Tour 2024 »

14 juillet 2024
Tadej Pogacar a parfois une attitude imprévisible qui pourrait tourner le Tour de France en débâcle. Nous rappelons la situation du 10 juillet, dans le Massif central, où, selon nos…