×
google news

Le président américain Joe Biden traite un journaliste « espèce de connard »

Lundi 24 janvier 2022, lors d’une conférence de presse, le président américain s’est laissé aller à insulter un journaliste de Fox News.

Le président américain Joe Biden a insulté lundi un journaliste.

Pendant une conférence de presse ce lundi, le président américain Joe Biden a traité un journaliste de la chaîne conservatrice Fox News « espèce de connard ».

Une question qui ne semble pas avoir plu Joe Biden

Lundi 24 janvier 2022, lors d’une conférence de presse, le président américain s’est laissé aller à insulter un journaliste de Fox News. Le journaliste insulté, Peter Doocy a alors posé une question qui ne semble pas avoir plu au président, lui demande: « Pensez-vous que l’inflation est un handicap politique à quelques mois des élections de mi-mandat ? »

Sa réponse était à la fois sarcastique et sans filtre.

« Non, c’est un énorme avantage, plus d’inflation », ironise le président. Avant de lâcher : « Quelle espèce de connard. »

Joe Biden a appelé le journaliste visé par l’insulte

La vidéo a fait le tour des réseaux sociaux, surprenant en quelques clics les internautes, bien plus habitués à voir leur président calme et courtois. Une attitude volontairement mise en avant par l’homme politique pour s’opposer à celle de Donald Trump.

Peter Doocy a affirmé sur Fox News que M. Biden l’avait appelé pour lui assurer qu’il n’y avait « rien de personnel », dans sa réaction.

« Tout le monde a le droit d’être traité avec décence et dignité »

M. Biden a pris ses fonctions il y a un an en s’engageant à adopter une ligne dure contre tout manque de respect parmi les membres de son administration.

« Si vous travaillez avec moi et que je vous entends traiter un autre collègue de manière irrespectueuse, parler de manière désobligeante à quelqu’un, je vous promets que je vous virerai sur-le-champ… », avait-il expliqué aux personnes nommées à des postes politiques lors d’une cérémonie de prestation de serment virtuelle. « Tout le monde a le droit d’être traité avec décence et dignité », a-t-il déclaré à l’époque.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires

Lire aussi

Contents.media