×
google news

Mutation du Covid-19: les mots de Macron en Conseil des ministres

Mutation UK du Covid-19 : déjà en France ? un nouveau danger ? Ce qu'on sait.

Mutation du Covid-19 les mots Macron Conseil des ministres
Mutation du Covid-19 les mots Macron Conseil des ministres

Les autorités sanitaires de toute l’Europe sont en alerte : la nouvelle souche de coronavirus découverte au Royaume-Uni en décembre suscite des inquiétudes importantes, du fait principalement du caractère vraisemblablement beaucoup plus contagieux que les autres variantes du Covid-19.

France: une situation assez fragile

La France n’est pas « sur une pente » ascendante, « nous sommes plutôt sur une ligne droite depuis environ quinze jours » a relevé Olivier Véran, « à savoir que le virus ne diminue plus, mais nous ne sommes pas non plus dans une augmentation massive ». Une situation « assez fragile, voire précaire » concernant le coronavirus et « il ne faut surtout pas basculer du mauvais côté ».

« Cette ligne droite est à un niveau trop élevé », loin des  » 5.000 cas par jour, que nous souhaitions atteindre pour pouvoir reprendre le contrôle sur les chaines de contamination du virus« , a-t-il ajouté. « Nous sommes au-dessus de 10.000. » Mais le ministre de la Santé s’est dit « convaincu que les Français ont saisi, ont compris, l’importance de faire attention » pendant les fêtes de fin d’année qui arrivent.

Les mots de Macron

« On doit redoubler de vigilance. » Le chef de l’État est revenu sur la décision d’arrêter les voyages avec le Royaume-Uni face à une « mutation problématique » du virus « avec une forme beaucoup plus agressive ». « Nous sommes en train de construire la réponse la plus adaptée », a assuré Emmanuel Macron en Conseil des ministres.

En visioconférence, il a rappelé que le gouvernement devait regarder « la faisabilité de tests systématiques à l’arrivée ». « On va demander vraisemblablement que des tests PCR négatifs soient présentés à l’arrivée du territoire », a-t-il confié. Précisant : « Évidemment il faut bâtir une solution pour nos ressortissants qui souhaiteraient rejoindre le territoire national dans cette période de fêtes ».

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Contacts:

Lire aussi

loading...
Contents.media