×

Usurpation de l’identité de Jean-Yves Le Drian

Partager sur Facebook

L'affaire du " faux Jean-Yves Le Drian " secoue la France: accusation d'usurpation de l'identité pour sept malfaiteurs pour un montant de dizaines de millions d’euros.

usurpation de identitè Jean Yves Le Drian
usurpation de identitè Jean Yves Le Drian

L’affaire du  » faux Le Drian  » tient la république française en haleine de mardi 04 février au 12 février. Le tribunal correctionnel de Paris ouvre une enquête sur des personnes ayant escroqué des dizaines de millions d’euros après avoir mis en place l’usurpation de l’identité du titre de ministre de la défense en 2015-2016. Les sept hommes se faisaient passer pour Jean-Yves Le Drian pour escroquer les hommes d’affaires opérant sur le sol français.

Jean-Yves Le Drian subit l’usurpation de l’identité

Le mode opératoire consistait à se présenter devant la personne visée comme un membre du cabinet de Jean-Yves Le Drian. Les malfaiteurs contactaient la victime par skype, mail ou téléphone pour leur demander le paiement de la rançon des otages français en Syrie. Un remboursement leur était garanti dans les délais plus brefs. Face à la réalité des faits, certaines personnalités sont tombées dans ce piège et débourser des dizaines de millions d’euros. La liste des entités et personnalités est longue et on peut citer entre autres Philippe Barbarin, Nicolas Hulot, Ali Bongo, La Banque postale, Total…

Les sept accusés sont à la barre et ils devront répondre des chefs d’accusation suivants : prise de nom d’un tiers, blanchiment en bande organisée, escroquerie en bande organisée, association des malfaiteurs… Si les faits s’avèrent fondés, les accusés risquent une peine d’emprisonnement de 10 ans et d’une amende d’1 million d’euros.


Contacts:

Laisser un message de réponse

1000

Contacts:

Leggi anche